La réfection des épisiotomies au CHRU de Brest : état des lieux des pratiques professionnelles six ans après la mise en place du protocole de service

Résumé : Objectifs : Établir un état des lieux des pratiques professionnelles concernant la réfection des épisiotomies au CHRU de Brest. Savoir si les professionnels utilisent le protocole mis en place en 2008 et comparer les résultats à ceux obtenus il y a six ans lors d'une première étude similaire dans le service. Secondairement, étudier les complications de l'épisiotomie en post-partum. Matériel et méthode : Étude rétrospective descriptive réalisée à partir de l'analyse de 171 dossiers obstétricaux des patientes ayant eu une épisiotomie entre le premier janvier et le premier juillet 2014 au CHRU de Brest. Les professionnels ont ensuite été interrogés sur leur technique de réfection lors d'entretiens individuels. Résultats : Sur l'année 2014, le taux global d'épisiotomie au CHRU de Brest est de 28,1%. L'indication d'épisiotomie est posée dans 56,5% des cas. Dans 66,7 % des dossiers la méthode de suture n'est pas détaillée mais il est indiqué « épisiotomie recousue selon le protocole ». La technique de réfection est détaillée dans 23,9 % des dossiers et correspond au protocole du CHRU à hauteur de 4,1 % . Il n'y a aucune indication sur la suture dans 9,4% des cas. Les professionnels suivent globalement le protocole pour les plans vaginal et musculaire mais c'est hétérogène pour le type de fil utilisé pour le plan cutané ; on retrouve en majorité les points de Blair Donati et les points simples. Personne n'utilise le surjet continu (ou 1 fil, 1 nœud). 42,9% des patientes présentent au moins une complication de leur épisiotomie en post-partum. Conclusion : La majorité des professionnels se réfère au protocole pour la réfection des épisiotomies mais les pratiques restent hétérogènes pour le plan cutané et les fils utilisés. Des progrès ont été réalisés en terme de traçabilité depuis six ans, notamment pour la douleur en post-partum. Revoir la forme du compte-rendu de suture pourrait cependant être une piste d'amélioration à transmettre au service des salles de naissances. La méthode du surjet continu est recommandée par le CNGOF, il serait intéressant qu'elle soit incluse dans le protocole de suture des épisiotomies et que des formations soit organisées pour les professionnels.
Type de document :
Mémoires
Sciences du Vivant [q-bio]. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01560334
Contributeur : Ubo Santé <>
Soumis le : mardi 11 juillet 2017 - 15:00:29
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 09:02:52
Document(s) archivé(s) le : vendredi 26 janvier 2018 - 16:20:23

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01560334, version 1

Collections

Citation

Johanna Gazin. La réfection des épisiotomies au CHRU de Brest : état des lieux des pratiques professionnelles six ans après la mise en place du protocole de service . Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. 〈dumas-01560334〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

100

Téléchargements de fichiers

57