Entrepreneurship and planning in the digital age: activating community engagement

Résumé : Un nouveau groupe d’entrepreneurs (urbains) attire une attention grandissante dans les villes ainsi que dans la culture populaire. Leurs idées supposément créatrices et perturbatrices sont de plus en plus appréciées par les autorités locales, pour leur association à l’innovation, mais aussi pour leurs idéologies et désir de ‘rendre un service’ à leur communauté. Au-delà de solutions techniques et technologiques aux problèmes qu’ils observent dans leur environnement proche, les entrepreneurs urbains dirigent et bénéficient simultanément de modèles économiques basés sur le partage et la collaboration avec la communauté, eux-mêmes bâtissant leur modèle commercial sur ces principes. Inspirées par les entrepreneurs ou bien guides originelles de ces pratiques, les autorités de gouvernance urbaines poussent des agendas similaires, notamment ceux se concentrant sur l’engagement communautaire en urbanisme, prétendument dans la recherche d’un niveau supérieur de démocratie urbaine, et parce-que l’intelligence collective est perçue comme l’unique chemin vers la construction structurelle d’une certaine résilience et durabilité. Les villes peuvent avoir des définitions différentes quant à l’engagement communautaire, mais Amsterdam, dont le discours est une thématique cruciale dans ce mémoire, semble le décrire comme n’étant pas poussée par des politiques ‘par le haut’ ou ‘par le bas’, mais plutôt comme un partenariat entre les quatre types d’acteurs de la ville (public, privé, professeurs, personnes). La banalisation de l’utilisation des technologies digitales dans la vie de tous les jours démontre leurs puissantes capacités en tant que medium d’engagement communautaire. En effet, le nombre croissant de plateformes participatives apparaissant sur Internet peut témoigner du potentiel impact identifié dans l’accès à un espace virtuel mais commun avec d’autres personnes et acteurs pour interagir ensemble. Cependant, d’autres technologies, anciennement marginalisées pour leur complexité, reçoivent une attention grandissante de la part des entrepreneurs et du secteur public, car ils y perçoivent un potentiel crucial dans leur utilisation afin de rendre l’engagement communautaire plus flexible, exploitable, et inclusif. La startup amstellodamoise TransformCity®, qui constitue l’étude de cas de ce travail, vise à créer une plateforme pour que les villes puissent adopter l’auto-organisation des communautés de façon structurelle, notamment en rendant disponible une large variété d’outils pour que les individus (peu importe leur statut) puissent collaborer sur l’aménagement et la gestion de leur quartier, augmentant ainsi leur sens de propriété, de confiance envers les autres, et de façon plus large, leur appréciation pour la ville. Pour ce faire, la startup a étendu ses activités de recherche et de développement en se concentrant sur les technologies et pratiques digitales émergentes, afin de continuer à faire évoluer les processus d’engagement communautaire. Bien que la plateforme en est à un stade précoce au niveau de son développement technique et géographique, ainsi que dans l’évaluation de son succès, ce mémoire vise à apporter un peu de perspective sur le futur potentiel du produit en tant qu’outil hautement efficace dans l’urbanisme collaboratif. Simultanément, ce mémoire contribue à la recherche universitaire en se concentrant sur les thèmes de l’engagement communautaire, des technologies digitales, et du rôle des entrepreneurs urbains, y compris dans le contexte d’Amsterdam.
Type de document :
Mémoires
Architecture, space management. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [283 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01585280
Contributeur : Institut d'Urbanisme de Grenoble Uga - <>
Soumis le : lundi 11 septembre 2017 - 14:28:58
Dernière modification le : samedi 4 novembre 2017 - 01:09:48

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01585280, version 1

Citation

Jacyntha Serre. Entrepreneurship and planning in the digital age: activating community engagement. Architecture, space management. 2017. 〈dumas-01585280〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

38