Perspectives anthropologiques de la greffe d'organes

Résumé : Apparue au début du siècle dernier, la greffe d’organes est aujourd’hui, une pratique thérapeutique sauvant chaque année des dizaines de milliers de vies dans le monde. Son avènement est dû aux adaptations de la société et de la médecine. En effet, cette pratique thérapeutique – consistant à remplacer un organe défaillant par un autre prélevé sur un individu mort ou vivant – illustre de nombreux éléments et remet en question d’autres. Elle induit un changement de définition de la mort, elle reflète les relations familiales, sociales et étatiques, pose des questions sur les représentations et utilisations du corps. Dans cette pratique, deux individus interviennent ; le donneur et le receveur, ils sont à la fois proches et opposés. Cette relation particularise cet échange. Cet état de l’art sur la question de la greffe d’organes soulève les enjeux anthropologiques de cette pratique afin de l’appréhender sous l’ensemble de ses variétés culturelles.
Type de document :
Mémoires
Anthropologie sociale et ethnologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01592068
Contributeur : Laurence Hérault <>
Soumis le : vendredi 22 septembre 2017 - 15:16:17
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:29:12
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 décembre 2017 - 13:37:43

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01592068, version 1

Citation

Émilie Érau. Perspectives anthropologiques de la greffe d'organes. Anthropologie sociale et ethnologie. 2017. 〈dumas-01592068〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

196

Téléchargements de fichiers

301