Maladie grave et hospitalisation précoce : soutenir la construction psychocorporelle du tout-petit en psychomotricité

Résumé : Le nouveau-né construit peu à peu son enveloppe psychocorporelle en prenant appui sur son environnement. Ses parents ont alors un rôle fondamental de soutien et d’étayage de son développement. En cas de naissance prématurée ou de maladie grave, une hospitalisation peut être nécessaire. Le tout-petit, en plus d’une pathologie somatique et de soins parfois douloureux ou intrusifs se retrouve ainsi séparé de ses parents. Il risque alors de montrer une difficulté à se construire ; un retard développemental peut se creuser, l’enfant présentant peu à peu des symptômes qui signent son mal-être. Le psychomotricien peut dans une certaine mesure ajuster l’environnement psychique et humain de l’enfant pour tendre à le rendre « suffisamment bon ». Ceci passe notamment par des séances de psychomotricité individuelles ou conjointes avec les parents. Il soutient ainsi sa construction psychocorporelle, malgré l’hospitalisation.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01615823
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : jeudi 12 octobre 2017 - 16:51:34
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:38:48

Fichier

36_MEM_PSYCHOMOT_2017_STRASSEL...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01615823, version 1

Collections

Citation

Mathilde Strassel. Maladie grave et hospitalisation précoce : soutenir la construction psychocorporelle du tout-petit en psychomotricité. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01615823〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

112

Téléchargements de fichiers

57