Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Images de l’instant, images de l’éternité : une étude sur le haïku comme langage et perception de l’invisible et de l’atemporel dans le cinéma de Yasujirō Ozu

Résumé : Cette étude s’effectuera autour des films suivants : Le fils unique (1936), Il était un père (1942), Printemps tardif (1949), Eté précoce (1951), Voyage à Tokyo (1953), Fleurs d’équinoxe (1958), Fin d’automne (1960), Dernier caprice (1961), Le goût du saké (1962). Ils détiennent des variations autour de mêmes thèmes et s’emparent de la poésie pour donner du sens autrement. Dans un premier temps nous étudierons donc les principes du haïku, et ceux que nous avons choisi de retenir dans notre étude, afin de cerner l’application visuelle possible et ainsi de voir le film comme une écriture littéraire et poétique. Il s’agira de déceler les rapports poreux entre texte et image, nous permettant ensuite de glisser du mot aux images, ces images qui sont convoquées et dont on tentera d’expliquer comment – par exemple à l’aide de figures stylistiques, ou plutôt visuelles. Dans un second temps nous verrons comment le silence, l’impression de néant, le minimalisme, sont aptes à représenter le plein, l’émoi, cela grâce à un regard porté de manière égale aux hommes et aux choses, et à l’invention d’un langage permettant par exemple aux objets de signifier une émotion. Enfin, nous nous attarderons sur la notion de présent infini, soit un temps présent qui n’est déjà plus du présent, et alors à ces images que nous ne voyons pas mais qui toujours évoquent un évènement charnière, un moment décisif. Nous analyserons, par le montage, comment la coexistence de la fixité et du mouvement permettent cette atemporalité et cette représentation de l’invisible ; Cela dans le sillage de la prise de conscience finale d’une évolution insoupçonnée.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01618088
Contributor : Patricia Bourgoint <>
Submitted on : Tuesday, October 17, 2017 - 2:23:15 PM
Last modification on : Sunday, January 19, 2020 - 6:38:36 PM
Long-term archiving on: : Thursday, January 18, 2018 - 2:21:36 PM

File

2017-MARCHAL Images.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01618088, version 1

Citation

Anastasia Marchal. Images de l’instant, images de l’éternité : une étude sur le haïku comme langage et perception de l’invisible et de l’atemporel dans le cinéma de Yasujirō Ozu. Art et histoire de l'art. 2017. ⟨dumas-01618088⟩

Share

Metrics

Record views

348

Files downloads

303