Les troubles digestifs graves induits par les neuroleptiques

Résumé : Si les troubles cardiovasculaires, métaboliques et neurologiques induits par les antipsychotiques sont bien identifiés, les troubles digestifs graves sont eux souvent sous-estimés et banalisés. Pourtant, environ 40% des patients schizophrènes souffriraient de constipation. En outre, ces symptômes peuvent s’aggraver et devenir de réelles urgences somatiques avec mise en jeu du pronostic vital. Ainsi, le but de ce travail est d’évaluer et caractériser tous les cas français de troubles digestifs graves induits par les neuroleptiques. Il s’agit d’une étude transversale pharmaco-épidémiologique portant sur les cas français notifiés au réseau des CRPV (Centre Régional de pharmacovigilance) français et enregistrés dans la base française de pharmacovigilance, sur la période du 01/01/1986 au 30/06/2017. Cette étude vise à décrire et caractériser les TDG induits par les neuroleptiques. Sur les 448 cas de troubles digestifs graves répertoriés, 61 ont provoqué un décès et 53 ont mis en jeu le pronostic vital. L’occlusion, l’iléus paralytique et la constipation sont les effets les plus retrouvés. L’association de plusieurs neuroleptiques semble être un facteur de risque important à l’apparition de ces troubles puisque 2,4 neuroleptiques sont prescrit en moyenne chez les patients. L’association de médicaments neuroleptique à d’autres molécules non neuroleptiques (anti cholinergiques, anti histaminiques et anti sérotoninergiques) joue un rôle dans l’apparition de ces troubles dans plus d’un tiers des cas. La constipation sous neuroleptiques est un effet indésirable connu mais peu pris en compte ou sous-estimé lors de la prise en charge d’un patient atteint de pathologie psychiatrique. Le dépistage tardif de ces troubles, du aux difficultés rencontrées en psychiatrie, peut engendrer des complications potentiellement fatales, c’est pourquoi il est important de sensibiliser l’équipe médicale à la recherche active des troubles du transit dans cette population. Lorsque réalisable, l’allègement du fardeau atropinique est essentiel afin de réduire le risque de troubles digestifs sévères.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [41 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01621720
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : lundi 23 octobre 2017 - 17:27:54
Dernière modification le : dimanche 19 novembre 2017 - 01:21:01

Fichier

MORIN Agathe. Mémoire de DES ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01621720, version 1

Citation

Agathe Morin. Les troubles digestifs graves induits par les neuroleptiques. Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01621720〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

141

Téléchargements de fichiers

287