Une complication tardive méconnue de la césarienne : le nodule endométriosique pariétal : à partir d'une série de cas à la Polyclinique de Navarre de Pau et au CHU de Bordeaux, proposition d'une démarche diagnostique et thérapeutique appropriée pour sensibiliser les médecins généralistes

Résumé : Objectifs : décrire les signes d'appel de l'endométriome pariétal post‐césarienne, la démarche diagnostique, thérapeutique et évaluer le délai d'errance diagnostique. Matériel et méthode : l'étude descriptive rétrospective porte sur 18 cas dont les données ont été recueillies dans le logiciel Excel au sein de deux centres. Résultats : les patientes concernées sont en âge de procréer et ont subi au moins une césarienne. Le délai moyen jusqu'au début des symptômes est de 37 mois. Les patientes se plaignent en majorité de douleurs pelviennes chroniques (94%) cycliques (88%) et localisées (76%) associées à une masse pariétale pelvienne (61%). Le praticien consulté en premier recours est un médecin généraliste dans un tiers des cas. La masse pelvienne est palpable à l'examen clinique (94%). Les diagnostics évoqués en première intention par les médecins généralistes n'incluent pas le nodule endométriosique pariétal sur cicatrice de césarienne. 61% des patientes ont eu une échographie pariétale, 17% ont eu une IRM associée et 6% une IRM seule. Trois diagnostics étaient encore évoqués avant la prise en charge thérapeutique: syndrome de masse musculaire, granulome et endométriome. Trois cas ont bénéficié d'un traitement médical sans succès. Toutes les patientes ont eu une exérèse chirurgicale du nodule réalisée par un chirurgien gynécologue (76%), un chirurgien viscéral (18%) ou un chirurgien général (6%) confirmant le diagnostic et sans complications (88%). Une seule récidive a été noté. Les patientes ont été entièrement et durablement soulagées. Le recul de suivi moyen est de 75 mois. Le délai d'errance diagnostique est évalué à 5.35 ans en moyenne avec un maximum de 21 ans. Conclusion : chez toute femme en âge de procréer aux antécédents de césarienne avec des douleurs pelviennes chroniques à exacerbation cyclique en cabinet de médecine générale: une masse pariétale pelvienne doit être recherchée pour écarter le diagnostic d'endométriome pariétal.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [100 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01627025
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mardi 31 octobre 2017 - 16:38:27
Dernière modification le : samedi 18 novembre 2017 - 01:16:24

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01627025, version 1

Collections

Citation

Marine Delannoy. Une complication tardive méconnue de la césarienne : le nodule endométriosique pariétal : à partir d'une série de cas à la Polyclinique de Navarre de Pau et au CHU de Bordeaux, proposition d'une démarche diagnostique et thérapeutique appropriée pour sensibiliser les médecins généralistes . Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01627025〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

225

Téléchargements de fichiers

1154