Traitement des cystites et pyélonéphrites chez la femme enceinte

Résumé : Le rôle de la grossesse dans l'apparition d'une infection urinaire est discuté. En effet, la grossesse favorise les infections urinaires et potentialise les risques par la stase urinaire qu'elle provoque, ainsi que par la diminution de la réponse immunitaire. Par contre certains pensent qu'il est faux d'affirmer que l'infection urinaire est plus fréquente chez la femme enceinte, car cela banalise l'infection urinaire de la grossesse dont la fréquence varie de 5 à 10% comme celle de l'infection urinaire de la femme jeune. La grossesse ne jouerait donc que le rôle de facteur révélateur, d'atteintes rénales latentes dont les modifications des voies excrétrices favorisent les complications infectieuses, ou de la présence de reflux insoupçonnés. Malgré tout, l'infection urinaire asymptomatique ou paucisymptomatique de la femme enceinte ne doit pas être considérée comme banale, car même si ce type clinique d'infection correspond le plus souvent à une infection basse vésicale, elle peut toutefois être à l'origine d'une pyélonéphrite aiguë, ou d'une pyélonéphrite latente. Le caractère paucisymptomatique de la cystite est habituel au cours de la grossesse, se résumant à quelques vagues brûlures ; la pollakiurie n'ayant plus grande signification. Le médecin doit donc pratiquer un interrogatoire orienté, car il y a peu de plainte de la part de la femme enceinte. La pyélonéphrite aiguë gravidique est un accident sérieux qui doit selon certains auteurs conduire à l'hospitalisation de la femme enceinte. Cette attitude paraît excessive malgré le risque d'accouchement prématuré, en revanche, la pyélonéphrite aiguë gravidique appelle un traitement rapide, au mieux après recueil de l'urine pour un examen cytobactériologique. • Cet examen cytobactériologique de l'urine devrait être systématique au cours de la surveillance de toute grossesse. C'est le seul examen qui permette le dépistage des infections asymptomatiques et qui est facile à réaliser et peu coûteux. Une ECBU par trimestre à l'occasion des consultations obstétricales du début de la grossesse, puis au 5ème et 6ème mois, et environ 2 semaines avant la date prévue du terme, paraît assurer une surveillance urinaire théorique correcte. • Un bilan urologique un mois après l'accouchement est nécessaire afin de contrôler l'urine en cas d'infection urinaire récidivante chez les patientes ayant eu plusieurs pyélonéphrites aiguës. Il est prudent de refaire l'échographie rénale et une radiographie de l'abdomen sans préparation entre la quatrième et la sixième semaine suivant l'accouchement, dans la crainte d'un obstacle des voies urinaires non dépisté. Une des questions que l'on peut se poser est : quelles sont les séquelles des infections urinaires chez la parturiente ? La réponse n'étant peu ou pas connue, cela marque bien l'intérêt du bilan post-partum. Il est donc important de s'intéresser à cette pathologie pour prévenir les séquelles et les complications, ainsi que pour traiter les uropathies sous-jacentes. En tant que pharmacien, nous avons notre rôle à jouer : - pour inciter la personne à consulter un médecin, l'infection urinaire étant souvent considérée comme une infection bénigne qui se résout par elle-même ; - pour rassurer la patiente sur une prise médicamenteuse donc d'antibiotique, et insister sur l'importance du traitement et de sa compliance ; - et pour la conseiller sur les différentes mesures hygièno-diététiques à prendre.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 1998
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01629281
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 6 novembre 2017 - 11:39:27
Dernière modification le : mercredi 8 novembre 2017 - 01:15:47

Fichier

1998GRE17018_potier_isabelle(1...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01629281, version 1

Citation

Isabelle Potier. Traitement des cystites et pyélonéphrites chez la femme enceinte. Sciences pharmaceutiques. 1998. 〈dumas-01629281〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

141