Évaluation à moyen terme de la reconstruction du ligament croisé antérieur du genou combinée à une plastie extra-articulaire : à propos d’une cohorte de 86 patients

Résumé : Introduction :
La réalisation d’une plastie extra-articulaire (PEA) associée à la reconstruction du LCA a permis d’obtenir un meilleur contrôle rotatoire du genou mais l’existence de complications spécifiques et l’émergence de techniques comme la reconstruction du LCA à double faisceaux en ont limité son utilisation.
Objectif :
Évaluer à moyen terme les résultats de la reconstruction du LCA combinée à une PEA en première intention chez les patients présentant une laxité antérieure chronique du genou. Notre hypothèse était que l’ajout d’une PEA en première intention permet un contrôle de la stabilité rotatoire avec des résultats fonctionnels satisfaisants sans entrainer de complications spécifiques.
Matériels et Méthodes :
Étude rétrospective monocentrique de 86 patients présentant une laxité antérieure chronique du genou par rupture du LCA, opérés par reconstruction du LCA aux ischios-jambiers associée à une PEA selon deux techniques utilisées dans notre service. Une évaluation clinique (Mobilités, laxité différentielle, ressaut rotatoire résiduel, SKV) et fonctionnelle (scores IKDC, KOOS, Lysholm, ACL-RSI, reprise du sport) a été réalisée.
Résultats :
Au recul moyen de 75,7 mois (+/-30,5), 8 patients (9,3%) ont présenté une re-rupture du LCA. L’utilisation de vis tibiale type Biosure était corrélée avec un taux plus important de re- rupture du LCA (OR=7 (IC 95% : 1,5-32,59) p=0,015.) La laxité antérieure différentielle résiduelle était de +1,52mm (+/- 1,7), L’absence de ressaut rotatoire était notée chez 74 patients (86%). Les scores fonctionnels étaient satisfaisants avec en moyenne, une score IKDC de 84,9 (+/-14), un score Lysholm à 87,7 (+/- 12,7), la valeur subjective globale du genou (Subjective Knee Value, SKV) de 80,4% (+/- 18,1), un score de KOOS à 85,7 (+/- 16,6) et un score ACL-RSI de 70,2 (+/- 25,7). Soixante et un patients (71%) ont pu reprendre le sport à un niveau équivalent au niveau avant la blessure. Quatre patients (4,6%) ont présenté des complications mineures spécifiques à la PEA, ne nécessitant pas de ré-opération.
Conclusion :
À moyen terme, la PEA nous a permis d’obtenir un taux de re-rupture de greffe du LCA et des scores fonctionnels équivalents à la littérature, avec un meilleur contrôle rotatoire et un taux acceptable (4,6%) de complications spécifiques mineures.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [89 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01632971
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 10 novembre 2017 - 18:41:39
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:57

Fichier

2017NICEM107.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01632971, version 1

Collections

Citation

Vivien Layet. Évaluation à moyen terme de la reconstruction du ligament croisé antérieur du genou combinée à une plastie extra-articulaire : à propos d’une cohorte de 86 patients. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01632971〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21

Téléchargements de fichiers

13