Soins palliatifs et fin de vie aux urgences : évaluation du ressenti des soignants des connaissances et des pratiques professionnelles avant et après formation

Résumé : Introduction :
Secondairement au progrès médical, la mort est devenue hospitalière, entre 7 et 17% des décès hospitaliers se produisent aux urgences. Les soins palliatifs et la fin de vie sont une préoccupation contemporaine. La loi Claeys-Leonetti de 2016 crée de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Les soignants ont de nos jours la responsabilité de la mort et cela peut être pesant et les affecter psychologiquement. Le contexte des urgences ne peut suffire à s’exonérer des règles éthiques. Ainsi, le personnel des urgences, en opposition à leur vocation, se doit de savoir prendre en charge des patients en soins palliatifs et en fin de vie. Or, il se heurte à de nombreuses difficultés. Par ailleurs la formation de ces soignants dans ce domaine, semble être insuffisante, or, elle leur paraît être d’une grande importance.
Matériel et méthode :
Nous avons effectué une étude sur le ressenti des soignants des urgences toutes professions confondues et notamment sur leur stress évalué grâce à une échelle de perception du stress validée: la PSS-10 (objectif principal) ainsi que sur l’évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles (objectifs secondaires) dans des situations de soins palliatifs ou fin de vie avant et après avoir bénéficié d’une formation dans ce domaine. Ce travail a été effectué au sein de trois hôpitaux des Alpes maritimes Menton, Grasse et Nice. Nous avons inclus 37 participants. Les données ont été recueillies via deux questionnaires à 2 mois d’intervalle.
Résultats :
Notre étude a mis en évidence une amélioration du ressenti des soignants et une diminution du stress après formation dans les trois centres, mais qui n’était cependant pas significative (p=0,988). La formation effectuée a permis une amélioration significative des connaissances en ce qui concerne la législation (p<0,001) et une optimisation des pratiques professionnelles avec l’instauration d’un protocole LAT aux urgences de Menton, une augmentation du recueil de la volonté des patients (p=0,013), et une rationalisation concernant la légitimité de certains soins en fin de vie (hydratation : p=0,037, oxygénothérapie : p=0,005, alimentation artificielle : p<0,001 , transfusion : p=0,002 ).
Discussion :
Dans cette étude nous avons pu évoquer les multiples difficultés auxquels sont confrontés les soignants des urgences face à ces situations et ce qui fait défaut dans ces prises en charge. Malgré la non significativité de certains résultats, elle a mis en lumière l’importance de former les soignants des urgences dans ce domaine et l’impact positif que cela peut avoir sur leur ressenti, leur stress, leurs connaissances et sur les pratiques professionnelles. Par ailleurs, les soignants sont en demande de formation et de conseils éthiques. De plus, d’autres axes sont à améliorer (la collégialité, l’utilisation de protocoles LAT, les thérapeutiques utilisées). Il serait nécessaire de réaliser cette étude à une plus grande échelle afin de valider la tendance de nos résultats.
Conclusion :
Ce travail a permis d’initier une réflexion sur les prises en charge des patients en soins palliatifs et en fin de vie aux urgences, ainsi que sur l’impact qu’ils ont sur les soignants et les difficultés auxquelles cela les confronte. Il conviendrait de diffuser ce type de formation, et de réfléchir aux actions qui permettraient d’améliorer le ressenti des soignants et leurs pratiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01633924
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 13 novembre 2017 - 15:25:22
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:42
Document(s) archivé(s) le : mercredi 14 février 2018 - 15:51:37

Fichier

2017NICEM021.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01633924, version 1

Citation

Annabelle Escavy. Soins palliatifs et fin de vie aux urgences : évaluation du ressenti des soignants des connaissances et des pratiques professionnelles avant et après formation. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01633924〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

321

Téléchargements de fichiers

138