Évaluation de la pratique de l'antibioprophylaxie chirurgicale en 2016 au CHU de Nice

Résumé : Introduction
Parmi les mesures de prévention des ISO, l’antibioprophylaxie (ABP) est une technique efficace et validée depuis plus de 25 ans. L’efficacité de l’ABP est assurée par des modalités d’utilisation précises et guidée par des référentiels (1992, 1999, 2010). Afin d’aider au respect de ces recommandations, un kit d’ABP par indication chirurgicale a été mise en place au CHU de Nice en 2007. L’objectif principal de cette étude est l’évaluation des pratiques d’antibioprophylaxie chirurgicale à 9 ans de mise en place de ces kits, et à 6 ans de la réactualisation des recommandations. L’objectif secondaire est l’analyse des facteurs associés aux infections du site opératoire.
Matériel et méthode
Étude observationnelle rétrospective, monocentrique réalisée sur 3 périodes aléatoires de 15 jours pour l’hôpital Archet 2, Pasteur 1 et Pasteur2 appartenant au CHU de Nice. Tous les patients opérés au cours de la période d’observation sont inclus. Le CPJ de l’étude est composite et représente la bonne conformité au référentiel SFAR d’antibioprophylaxie chirurgicale (indication justifiée, antibioprophylaxie tracée, choix molécule administrée et heure d’administration conforme). Leur inclusion s’est faite de manière aléatoire, à partir de deux logiciels différents : METAVISION® (Archet 2) et QBLOC® (Pasteur 1 et 2). Les critères secondaires de jugement comprennent : la durée de l’antibioprophylaxie supérieure à 24h ou 48h, la survenue d’une infection post-opératoire à J7 ou J30 et l’analyse des facteurs favorisants de survenue de ces ISO. Le recueil des données se fait sur Excel® à partir des dossiers patients et des bases de données informatiques (Metavision®, Qbloc® et Clinicom®). Les données sont exprimées en médiane [écart IQ]. Le test du Chi 2, le test de Fisher, le test U de Mann Whitney et le test de Kruskall Wallis ont été utilisés si nécessaires.
Résultats
Au total, 960 patients dont 496 femmes ont été inclus entre Juillet 2006 et Décembre 2016 (3 périodes de 15 jours), pour 1009 interventions au total. La bonne conformité du référentiel d’antibioprophylaxie chirurgicale est de 61,1% (choix justifié molécule à 85,5% et délai médian d’administration avant incision à 21 min [14-35]). Le tableau 1 présente les pratiques de l’ABP en 2016 et 2007. L’implantation de matériel, quel que soit le type, est lié à la bonne application du référentiel (p< 0,001). Le taux d’ISO à J7 et J30 est de 1,2% et 1,6% respectivement et représente le site privilégié d’infection (p=0,02). Le diabète, une néoplasie évolutive, une chirurgie urgente et une durée d’ABP supérieure à 48h postopératoire sont significativement associées à une ISO, contrairement au score NNIS. Les facteurs de l’homéostasie que sont la Fi O2 peropératoire, la glycémie capillaire et la température corporelle postopératoire ne sont pas associés au risque d’ISO. Les principaux germes impliqués dans les ISO sont E. Coli S, S. Aureus S, et P. Mirabilis S.
Discussion
S’inscrivant dans une démarche globale d’amélioration des pratiques, cette étude observationnelle à 9 ans de mise en place des kits d’antibioprophylaxie chirurgicale a permis d’identifier une diminution de l’adhésion de notre centre au référentiel sans pour autant avoir de répercussion sur la prévalence des ISO. Il paraît donc important d’implémenter des mesures correctives afin d’optimiser l’adhésion des professionnels de santé concernés aux recommandations nationales.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [51 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01634241
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 13 novembre 2017 - 18:33:42
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:49
Document(s) archivé(s) le : mercredi 14 février 2018 - 15:10:45

Fichier

2017NICEM027.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01634241, version 1

Citation

Romain Lefebvre. Évaluation de la pratique de l'antibioprophylaxie chirurgicale en 2016 au CHU de Nice. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01634241〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31

Téléchargements de fichiers

140