Prévalence des manifestations rhumatologiques apparues sous immunothérapie anticancéreuse et corrélation à la réponse tumorale : une étude prospective monocentrique

Résumé : Objectif : déterminer la prévalence et le type d’immune-related adverse events (irAEs) rhumatologiques apparus sous inhibiteurs de checkpoint immunitaire (ICIs), ainsi que la corrélation avec la réponde tumorale. Méthodes: Nous avons réalisé une étude monocentrique prospective observationnelle incluant tous les patients atteints de cancer traités par ICIs. L’apparition des irAEs et la réponse tumorale étaient rapportées. Les patients développant des atteintes rhumatologiques étaient adressés au service de rhumatologie pour évaluation et prise en charge. Résultats: de septembre 2015 à mai 2017, 524 patients ont reçu des ICIs et 35 patients ont été adressés en rhumatologie (6.6%). Tous les irAEs rhumatologiques sont survenus au cours d’un traitement par anti PD-1/PDL1, à l’exception d’un patient, avec un temps d’exposition moyen de 70 jours. Il existait deux présentations cliniques distinctes: 1) arthrite inflammatoire à type de polyarthrite rhumatoïde (PR) (n=7), de pseudo polyarthrite rhizomélique (n=11) ou de rhumatisme psoriasique (n=2), et 2) manifestations rhumatologiques non inflammatoires (n=15). Un seul patient avec PR avait des Ac anti CCP. Dix-neuf patients ont été traités par corticoïdes avec une dose moyenne de 17 mg/j et deux patients ont reçu du methotrexate. Les manifestations non inflammatoires ont été traitées avec des AINS, des antalgiques simples ou bien par kinésithérapie. L’immunothérapie a pu être poursuivie chez tous les patients sauf un. Les patients avec irAEs rhumatologiques avaient une meilleure réponse tumorale par rapport à ceux sans irAEs rhumatologiques (85.7% versus 35.3%; p<0.0001). Conclusions: devant l’augmentation croissante de l’utilisation des ICIs, la compréhension des irAEs et de leur prise en charge est primordiale. Tous les patients ont répondu à des doses modérées de corticoïdes ou à des traitements symptomatiques, et n’ont pas nécessité d’arrêt de l’immunothérapie, d’autant plus que le taux de réponse tumorale était significativement plus important chez les patients développant des irAEs rhumatologiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01652019
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 29 novembre 2017 - 18:32:23
Dernière modification le : samedi 9 décembre 2017 - 01:16:55

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-09-22

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01652019, version 1

Collections

Citation

Léa Rouxel. Prévalence des manifestations rhumatologiques apparues sous immunothérapie anticancéreuse et corrélation à la réponse tumorale : une étude prospective monocentrique. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01652019〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

139