Prise en charge des ischémies digitales‎ : une étude rétrospective de 203 patients

Résumé : L'ischémie digitale représente un motif de consultation et d'hospitalisation fréquent dans les services de médecine interne. Les causes sont nombreuses regroupant aussi bien les pathologies microcirculatoires que les pathologies artérioscléreuses. La démarche diagnostique ne fait pourtant l’objet d’aucune recommandation et ne doit pas faire retarder la prise en charge.
Patients et méthode –
Les premiers épisodes d’ischémies digitales des membres supérieurs pris en charge dans le service de médecine interne du CHU de Rouen, ont été colligés, de manière rétrospective de janvier 2000 à décembre 2016. Notre objectif était d’évaluer le profil clinique et la prise en charge actuelle des ischémies digitales afin de proposer une démarche diagnostique.
Résultats -
Nos 203 patients (95 femmes et 108 hommes) avaient un âge moyen de 50 ans. Cent quarante-deux patients présentaient une intoxication tabagique. Un phénomène de Raynaud était associé dans 42% des cas. La thromboangéite oblitérante (ou maladie de Buerger) était la cause la plus fréquente (35%), suivie de la sclérodermie (12%), des causes emboligènes (12%) et du syndrome du marteau hypothénar (7%). Aucune étiologie n’était trouvée dans 12% des cas. Avant 55 ans, 50% des patients présentaient une maladie de Buerger. Ce travail nous a permis d’élaborer un algorithme de prise en charge. En présence d’un phénomène de Raynaud, il faut évoquer en premier lieu une maladie auto-immune. À l’inverse le bilan immunologique et la capillaroscopie n’ont pas d’intérêt en cas d’ischémie digitale isolée. Dans ce contexte, un échodoppler est recommandé et les causes emboligènes sont à rechercher en priorité. Après 50 ans, les cancers et syndromes d’hyperviscosité doivent être évoqués.
Conclusion –
Notre cohorte est une des plus importantes et la première s’intéressant à l’évolution du profil des patients présentant une ischémie digitale au 21ème siècle. Elle propose une démarche diagnostique permettant de cibler les examens complémentaires à réaliser. Cette proposition pourra être par la suite validée par une étude prospective.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [47 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01663677
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 10:05:33
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34

Fichier

Hellouin de Ménibus-Laurence....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01663677, version 1

Citation

Laurence Hellouin de Menibus. Prise en charge des ischémies digitales‎ : une étude rétrospective de 203 patients. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01663677〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55

Téléchargements de fichiers

111