Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'acceptation par les pairs d'un élève souffrant d'obésité au cycle 3 dans le cadre d'un module d'apprentissage en arts du cirque

Résumé : Chez les enfants, l'obésité connaît une vertigineuse progression depuis 30 ans. C'est 10 % de la population infantile qui est aujourd'hui touchée. La principale cause de surpoids et d'obésité chez l'enfant est une mauvaise alimentation et un manque de dépense énergétique. L'OMS reconnaît que la croissance de l'obésité infantile réside aussi dans le développement social et économique ainsi que dans les politiques d'éducation mises en oeuvre. Le problème est donc sociétal et les enfants, qui ne sont pas en mesure de choisir le milieu dans lequel ils vivent, nécessitent une attention toute particulière et des mesures spécifiques au combat contre l'obésité. L'activité physique est l'un des éléments indispensables à la lutte contre le surpoids. Il est recommandé à tous les enfants de pratiquer une activité physique quotidienne, celle-ci est d'autant plus nécessaire et indispensable pour les enfants obèses. Par ailleurs, même si l'objectif principal de la pratique sportive est le maintient d'un poids normal, l'activité physique peut également jouer un rôle bénéfique sur le développement social des enfants ainsi que sur leur équilibre psychologique en les invitant à adopter des comportements sains et à obtenir de meilleurs résultats scolaires. À l'école, l'obésité peut se diagnostiquer dès l'élémentaire, voire la maternelle. Mais c'est au sein de la classe même que les disparités entre les enfants obèses et non-obèses sont les plus flagrantes et notamment pendant les séances d'EPS. En effet, les enfants atteints d'obésité vont être les élèves les plus en difficulté, que ce soit au niveau de l'endurance ou de la motricité (grimper, sauter, ramper…). Ces difficultés peuvent engendrer chez l'enfant une baisse de confiance en lui, un sentiment d'exclusion et de différence par rapport aux autres. La première cause de repli sur soi chez l'enfant obèse sont les moqueries venant de ses camarades. On remarque qu'elles sont plus fréquentes en EPS que dans les autres disciplines. La question peut se poser de dispenser ou non les élèves obèses afin de leur éviter de tels désagréments. Dans quelles APSA l'élève obèse se sent-il le plus rejeté, en existe-il une dans laquelle, au contraire, son bien-être est favorisé ? Quel rôle joue l'enseignant dans l'acceptation par les pairs d'un élève obèse ?
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01696980
Contributor : Espe Université de Rouen Normandie <>
Submitted on : Wednesday, January 31, 2018 - 12:09:11 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:52:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 1, 2018 - 12:52:50 PM

File

DINGEON Clémentine.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01696980, version 1

Citation

Clémentine Dingeon. L'acceptation par les pairs d'un élève souffrant d'obésité au cycle 3 dans le cadre d'un module d'apprentissage en arts du cirque. Education. 2017. ⟨dumas-01696980⟩

Share

Metrics

Record views

200

Files downloads

189