Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Place du séquençage haut débit dans la prise en charge des méningiomes humains

Résumé : Introduction : Les méningiomes sont des tumeurs extraparenchymateuses développées aux dépens des cellules arachnoïdiennes (villosités), et constitue chez l’adulte, la tumeur intracrânienne la plus fréquente. Bien que ces tumeurs soient le plus souvent bénignes, certains méningiomes peuvent poser des problèmes aux neurochirurgiens pour plusieurs raisons : absence de chimiothérapie efficaces, localisation cérébrale complexe, récidive, ou encore découverte fortuite. Par conséquent, il est indispensable de rechercher de nouveaux marqueurs pronostiques pour une prise en charge adaptée et d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques. 80 % des méningiomes sont porteurs de mutations localisées sur un nombre limité de gènes. Les plus fréquentes étant les anomalies moléculaires sur le gène NF2 (anomalies de grande taille et mutations ponctuelles). Objectif, matériel et méthodes : Notre objectif était de caractériser sur le plan moléculaire une série méningiomes par séquençage à haut débit en utilisant une librairie avec codes-barres moléculaires pour rechercher les mutations ponctuelles et par PCR en temps réel pour les grands réarrangements de NF2. Notre deuxième objectif était de rechercher ces anomalies au niveau de l’ADN circulants. Nous avons étudié 38 tumeurs congelées, 17 tumeurs fixées en paraffine (FFPE) ainsi que 8 ADN circulants. Résultats : Pour les tumeurs congelées, nous avons relevé des altérations génétiques dans 79 % des cas. (39 % des tumeurs présentent une altération du nombre de copie du gène NF2 (associé dans 53 % des cas à une mutation du gène NF2) et 60.5 % des tumeurs présentent une mutation pathogène ponctuelle). De plus, nous avons pu établir des premières corrélations génotype-phénotype tel que des mutations de TRAF7 avec un Ki67 bas ou de NF2 avec l’oedème cérébral. Pour les tumeurs fixées en paraffine, nous avons relevé des altérations génétiques dans 67 % des cas, malgré la dégradation des ADN et de la présence d’artéfacts de séquençage. Enfin si nous avons bien isolé de l’ADN circulant du plasma de patients porteurs de méningiomes nous n’avons pu identifier de mutation. Conclusion : Ce travail ouvre des perspectives prometteuses mais doit être poursuivies sur une plus large série de tumeurs pour valider et étendre les premières corrélations génotype-phénotype identifiées. Le système de code barre moléculaire nous a permis d’obtenir de bon résultats y compris de tumeurs fixées pour certaines anciennes (> à 8 ans). La piste de l’ADN circulant même si les premiers résultats sont négatifs n’est pas finie d’être explorée. Elle serait d’un apport majeur pour le patient.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [62 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01761473
Contributor : Pharmacie Amu <>
Submitted on : Monday, April 9, 2018 - 10:49:52 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:44:13 PM

File

BASSET Noémie. Mémoire de DE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01761473, version 1

Citation

Noémie Basset. Place du séquençage haut débit dans la prise en charge des méningiomes humains. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨dumas-01761473⟩

Share

Metrics

Record views

124

Files downloads

264