Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Diagnostic prénatal des pseudo-kystes péri ventriculaires : caractéristiques et pronostic

Résumé : Objectifs : les pseudo-kystes péri-ventriculaires (PKPV) sont peu étudiés en diagnostic prénatal. Ils regroupent les pseudo-kystes sous-épendymaires (PKSE) et les kystes des cornes frontales (KCF). Le but de cette étude est de caractériser leurs différences et d’appréhender le pronostic de ces kystes et leurs conséquences sur le neuro-développement ultérieur. Méthodes : étude rétrospective observationnelle de janvier 2010 à décembre 2016. Les données collectées incluaient l’histoire prénatale, les caractéristiques en imagerie échographique et IRM et le devenir des enfants. Les kystes ont été analysés en fonction de leurs caractéristiques échographiques et selon la définition de Malinger et al. et Epelman et al. en PKSE et KCF. Résultats : Deux cent quatre-vingt-douze fœtus étaient porteurs de kystes cérébraux. Un diagnostic de PKPV a été porté sur 19 fœtus durant la période d’étude. Les cas ont été analysés en fonction du type de kyste, KCF (n=10) ou PKSE (n=7) et en fonction de leur caractère isolé (n=5) ou associé (n=14). Tous les cas isolés avaient une issue favorable (n=5) (100% des cas isolés présentaient une issue favorable contre 42,9% des cas associés p=0,045). Trois grossesses ont été interrompues, un enfant est décédé au 4ème jour de vie et quatre enfants ont présenté des troubles du neuro-développement. Parmi ces 8 fœtus ayant présenté une issue défavorable, 5 étaient porteurs de KCF, 2 de PKSE et un présentait les deux types de lésions. Ils étaient tous des cas associés. Il y avait une association statistiquement significative entre le caractère isolé des PKPV et une issue favorable (p=0,045). Aucune association significative n’a été retrouvée entre les caractéristiques morphologiques des kystes et le devenir des enfants. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux types de PKPV. Le sexe masculin semblait plus souvent lié à une issue défavorable. Conclusion : les enfants porteurs de PKPV isolés détectés en période prénatale semblent avoir un développement neurologique normal. Nos résultats ne montrent pas de différence en terme de pronostic entre les deux types de kystes. Le diagnostic de PKPV en échographie fœtale doit impérativement être complété par une échographie spécialisée et une IRM cérébrale fœtale à la recherche de signes associés pouvant modifier le pronostic.
Complete list of metadatas

Cited literature [260 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01829818
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, July 4, 2018 - 12:33:55 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:46:26 PM
Long-term archiving on: : Monday, October 1, 2018 - 2:20:59 PM

File

JEAN CLAIRE THESE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01829818, version 1

Collections

Citation

Claire Jean. Diagnostic prénatal des pseudo-kystes péri ventriculaires : caractéristiques et pronostic. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01829818⟩

Share

Metrics

Record views

207

Files downloads

3841