Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de l’attitude des soignants face à la spiritualité des patients en fin de vie : enquête réalisée au sein de 4 services hospitaliers de l’aire toulonnaise

Résumé : Introduction : des études récentes montrent que les patients atteints de maladies graves et en fin de vie souhaitent que leur spiritualité soit intégrée dans les soins, que les soignants s’y intéressent. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’attitude des soignants face à la spiritualité des patients en fin de vie. Matériels et méthode : cette étude descriptive transversale incluait 110 soignants exerçant en région toulonnaise au sein de 4 services hospitaliers : une unité de soins palliatifs et 3 services de médecine bénéficiant de Lits Identifiés de Soins Palliatifs (LISP). Ils étaient interrogés entre mai et juin 2017 via un questionnaire recueilli de façon anonymisée. Résultats : 62 questionnaires ont été analysés. Plus de ¾ des soignants percevaient des aspirations spirituelles chez leurs patients en fin de vie et pensaient qu’ils avaient besoin d’un accompagnement spirituel. 60% affirmaient ne pas savoir évaluer l’état spirituel de leurs patients : 50% ne recherchaient pas de signes de souffrance spirituelle, ¾ n’essayaient pas comprendre la place de la spiritualité dans la vie de leurs patients, deux tiers essayaient d’identifier leurs ressources spirituelles (lieu de réconfort, projets, soutien, valeurs) mais de manière incomplète puisque plus de 80% ne suscitaient pas d’échanges profonds avec eux (sens donné à l’épreuve, à leur vie, à l’au-delà). 90% des soignants affirmaient que leurs patients pouvaient parler de religion avec eux mais 50% ne connaissaient pas la religion de leurs patients et ne trouvaient pas cette information importante, 80% ignoraient le degré de pratique de leurs patients et ne s’intéressaient pas à la place de leur foi dans leur vie ni à son influence dans leur maladie. Face à un patient croyant, seulement 22% des soignants prévenaient un représentant du culte. Trois quarts des soignants ne connaissaient pas les différents rites et croyances propres à chaque religion et relatifs à la mort. Les principales formes d’accompagnement spirituel étaient les visites des représentants du culte (90%), celles des bénévoles (74%) et la psychothérapie (40%). 70% des soignants pensaient qu’accompagner les patients sur le plan spirituel était leur rôle. 38% affirmaient les accompagner souvent eux-mêmes. Un tiers des soignants exprimait un sentiment d’incompétence et un manque de temps. Quasiment aucun soignant n’était formé à l’accompagnement spirituel (n=53), y compris parmi ceux qui avaient suivi une formation diplômante en soins palliatifs. 60% des soignants n’exprimaient pas de besoin de formation. Conclusion : la dimension spirituelle des patients en fin de vie est souvent perçue par les soignants mais n’est que rarement prise en compte dans tous ses aspects, notamment en ce qui concerne la question religieuse. Il apparaît nécessaire de former les soignants dans ce domaine. Dans le contexte sociétal actuel, il nous semble également important de poursuivre la réflexion sur la nouvelle articulation soins/spiritualité au sein des services hospitaliers. Nous devons aussi promouvoir l’accès aux soins palliatifs pour tous les patients, en encourageant la mise en place d’équipes mobiles de soins palliatifs au sein de tous les établissements de santé.
Complete list of metadatas

Cited literature [86 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01885178
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, October 1, 2018 - 4:25:06 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:46:58 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 2, 2019 - 2:59:57 PM

File

THESE SCHMIT Anne-Catherine.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01885178, version 1

Collections

Citation

Anne-Catherine Schmit. Évaluation de l’attitude des soignants face à la spiritualité des patients en fin de vie : enquête réalisée au sein de 4 services hospitaliers de l’aire toulonnaise. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01885178⟩

Share

Metrics

Record views

65

Files downloads

325