Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation comparative par la technique d’IRM de perfusion de l’atteinte microcirculatoire cardiaque du patient diabétique en fonction de l’existence d’une coronaropathie ou d’une atteinte microcirculatoire périphérique

Résumé : Contexte : l’étude de la circulation cardiaque est souvent limitée à l’exploration des vaisseaux épicardiques. Pourtant, la microcirculation représente 80-90 % des résistances coronaires et semble être impliquée dans de nombreuses pathologies. Le diabète est un modèle pertinent associant macro et microangiopathie. Objectif : l’objectif principal était de caractériser la microcirculation cardiaque en IRM de perfusion chez le sujet diabétique, en fonction de l’existence d’une microangiopathie extra- cardiaque ou d’une coronaropathie associée. Méthodes : il s’agit d’une étude monocentrique portant sur une cohorte rétrospective de patients diabétiques bien documentés en terme de microangiopathie extra cardiaque ou de coronaropathie épicardique. Les patients ont été inclus entre Janvier 2014 et Juin 2018. Nous avons mesuré le MPRI en analyse semi-quantitative (Myocardial Perfusion Reserve Index, rapport entre le signal myocardique sous adénosine sur celui au repos) des segments myocardiques à l’exclusion des territoires infarcis ou vascularisés par une coronaire sténosée. Résultats : le MPRI a été calculé notamment par le rapport : pente maximale du signal myocardique pendant le stress / pente maximale du signal myocardique au repos. Il était significativement plus bas (altération de la réserve myocardique) pour les 183 segments myocardiques de patients diabétiques atteints de microangiopathie extra-cardiaque, par rapport aux 289 segments sans microangiopathie extra-cardiaque (moyenne : 2 ± 0,81 versus 2,3 ± 0,94 respectivement, p < 0,001). Le MPRI n’était pas significativement différent entre les patients diabétiques avec (130 segments) ou sans (342 segments) coronaropathie épicardique. Conclusion : les sujets diabétiques atteints de microangiopathie extra-cardiaque ont une altération de la perfusion myocardique en IRM, liée potentiellement à une authentique microangiopathie cardiaque diabétique. L’analyse semi-quantitative de la perfusion myocardique est utilisable en routine clinique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [208 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01911449
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, November 2, 2018 - 6:02:24 PM
Last modification on : Wednesday, November 14, 2018 - 1:15:33 AM
Long-term archiving on: : Sunday, February 3, 2019 - 1:29:35 PM

File

Med_spe_2018_Broitman.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01911449, version 1

Collections

Citation

Jean Broitman. Évaluation comparative par la technique d’IRM de perfusion de l’atteinte microcirculatoire cardiaque du patient diabétique en fonction de l’existence d’une coronaropathie ou d’une atteinte microcirculatoire périphérique. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01911449⟩

Share

Metrics

Record views

107

Files downloads

49