Les habiletés citadines : repenser les stratégies d'adaptation des villes aux changements climatiques à partir des expériences habitantes dans les quartiers populaires d'Hafia à Conakry (Guinée) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Les habiletés citadines : repenser les stratégies d'adaptation des villes aux changements climatiques à partir des expériences habitantes dans les quartiers populaires d'Hafia à Conakry (Guinée)

Abstract

At the time the effects of urbanization and climate change are already leading numbers of climate changes and changes in urban fabric in both North and South, climatic variations(urban climate and climate change) already impact and will impact the daily life of citizens in urbanized territories. The urban environment more vulnerable, is subject to urban heat, the rising sea levels, increased risk of flooding, its embrittlement (biodiversity, pollution) due to various factors: densification, soil mineralization, loss of landscaped areas etc. Many research interest in these phenomena with different spatial and temporal scales. At the city level, it focuses specifically on the urban heat island in the study of urban microclimates. While some urban projects take into considerations these microclimate settings, international and national institutions are planning new action strategies (climate strategic plans, agenda 21, conference and international studies). But these approaches top-down hidden the part of the inhabitants practice in a multiscale approach of urban microclimates. In considering the adaptation of cities "as belonging to the interaction of social systems with long-term environmental changes" (Blanc and Laigle, 2015), we propose to reintroduce the sensitive dimension of the urban experience and the strategies made by citizens to adapt to climate situations they live and they will live. "The climate and energy implies to think the conjunction between a plurality of physical and social phenomena" (Molina, 2015). In this paper, we propose to rethink the adaptation of cities to urban climate and climate change from climate experiments inhabitants in popular neighborhoods of Hafia (Conakry), where mainly informal production tools are appropriate by the citizens who assemble and disassemble the city.
Au moment où les effets de l’urbanisation et du changement climatique se traduisent déjà par nombres de bouleversements climatiques et mutations dans les fabriques urbaines au Nord comme au Sud, les variations climatiques (climat urbain et changement climatique) impactent déjà et impacteront le quotidien des citadins dans les territoires urbanisés. Rendu plus vulnérables, l’environnement urbain est soumis aux chaleurs urbaines, à la montée des eaux, à l’augmentation des risques d’inondation et sa fragilisation (biodiversité, pollution) sous l’effet de différents facteurs : densification, minéralisation des sols, perte d’espaces paysagers etc.De nombreux travaux de recherche s’intéressent à ces phénomènes aux différentes échelles spatiales et temporelles. À l’échelle de la ville, on s’attache plus particulièrement à l’étude des microclimats urbains et du phénomène d’îlot de chaleur. Tandis que certaines opérations d’aménagement prennent en considérations ces paramètres microclimatiques, les institutions internationales et nationales projettent de nouvelles stratégies d’actions (plans climat, agenda 21, conférence et rapports internationaux.). Mais ces démarches aux logiques descendantes occultent, pour partie, la part des pratiques habitantes dans une approche multiscalaire des microclimats urbains. En reconsidérant l’adaptation des villes « comme relevant de l’interaction des systèmes sociaux avec les changements environnementaux de long terme » (Blanc et Laigle, 2015), nous proposons de réintroduire la dimension sensible de l’expérience urbaine et les stratégies mises en oeuvre par les individus pour s’adapter aux situations climatiques qu’ils vivent et qu’ils vivront. « Penser la ville, le climat et l’énergie implique de penser la conjonction entre une pluralité de phénomènes physiques et sociaux » (Molina, 2015). Dans ce mémoire, nous proposons de repenser l’adaptation des villes aux climats urbains et aux changements climatiques à partir des expériences climatiques habitantes dans les quartiers populaires d’Hafia (Conakry), lorsque les outils de productions majoritairement informels sont appropriés par les citoyens qui font et défont la ville.
Fichier principal
Vignette du fichier
KEBE_STEU_MEMOIRE_2016 (2).pdf (25.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-01942739 , version 1 (03-12-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01942739 , version 1

Cite

Julie Gangneux Kébé. Les habiletés citadines : repenser les stratégies d'adaptation des villes aux changements climatiques à partir des expériences habitantes dans les quartiers populaires d'Hafia à Conakry (Guinée). Architecture, aménagement de l'espace. 2016. ⟨dumas-01942739⟩
165 View
89 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More