Sepsis et choc septique d'origine biliaire chez les patients d'oncohématologie admis en réanimation : analyse de la mortalité et des facteurs associés

Résumé : Introduction : l’incidence des cancers solides et hématologiques est en constante augmentation. Dans le cadre des chocs septiques chez les patients d’oncohématologie, la mortalité reste élevée aux alentours de 50%. Peu de données font état de la mortalité associée aux chocs septiques d’origine biliaire dans cette population. L’objectif principal de cette étude était l’analyse de la mortalité hospitalière et à 1an, et des facteurs associés chez des patients admis en réanimation pour sepsis ou choc septique d’origine biliaire. Les objectifs secondaires étaient de déterminer le devenir à long terme de ces patients, notamment concernant la poursuite des traitements néo adjuvants, l’état général et le statut de la maladie. Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective, mono centrique, qui a inclus 122 patients, menée entre novembre 2008 et octobre 2017. Nous avons constitué deux groupes : un groupe patients d’oncohématologie (POH) comportant 84 patients et un groupe contrôle de 38 patients, admis en réanimation pour sepsis ou choc septique d’origine biliaire avant ou immédiatement après le drainage biliaire par voie endoscopique. Les données étaient collectées à partir de la base de données informatique. On déterminait ainsi le type de drainage, la mise en place de prothèse biliaire, les données anesthésiques, l’ensemble des supports d’organe en réanimation. On documentait l’infection à partir d’hémocultures effectuées avant ou après le drainage biliaire et de prélèvement de bile peropératoire. Le suivi était effectué grâce aux consultations d’oncologie et permettait le recueil des scores performans status, karnofsky et le statut de la maladie à la sortie de l’hôpital et à 1an. Résultats : la mortalité hospitalière était de 23,8% dans le groupe POH, et à 1an de 48,7%. Dans le groupe contrôle, elle était de 5,3% et 5,4% respectivement. En analyses multivariées, les facteurs associés à la mortalité hospitalière étaient des facteurs de gravité du choc septique et du support d’organe en réanimation, un facteur microbiologique et endoscopique: le score IGS2 (OR 1,134 IC 95% 1,055-1,218, p=0,001),l’épuration extra rénale (OR= 8,588, IC 95% 1,437-51,317 , p=0,018), la présence de BLSE avant endoscopie (OR 7,625 IC95% 1,261-46,113, p=0,027) et la présence de sténose duodénale, facteur de mauvais pronostic avec un OR 13,7 (IC 95% 2,08-90,66, p=0,007). Les facteurs associés à la mortalité à 1 an étaient des facteurs de terrain, d’évolutivité de la maladie sous-jacente, et des facteurs liés aux traitements : les métastases (p=0,033, OR 6,499 IC 95% 1,168-36,77), le score performans status supérieur à 2 (p=0,043, OR 14,559 IC95% 1,088-168,93), le score IGS2 (p=0,005, OR 1,079 IC 95% 1,023-1,139) ainsi que le rang du drainage biliaire >2 (p=0,008 OR 3,65 IC 95% 1,394-9,559). Enfin, La chirurgie avant drainage biliaire (p<0,0001 OR 0,062 IC95% 0,013-0,0292) était un facteur protecteur. A 1an, 64,8% des survivants ont continué à bénéficier de cures de chimiothérapie et 13,5% de radiothérapie. 43,6% étaient en rémission de leur maladie. Ils avaient un bon état général avec un score de karnofsky à 80 (IQR 70-90). Le performans status était inférieur à deux chez 71,8% des survivants à 1an. Enfin, 12,8% d’entre eux étaient en soins palliatifs à 1an. Conclusion : nous retrouvons un taux de mortalité hospitalière encourageant à 23,8% bien que plus de 80% de la population soit sous amines. A la phase aiguë, l’importance des défaillances d’organe, une documentation à BLSE ainsi que la difficulté du drainage sont des facteurs majeurs de mortalité. Le statut de la maladie sous-jacente impacte uniquement sur la mortalité à long terme. La détection précoce des BLSE et l’antibiothérapie ciblée sont les défis d’avenir dans cette population de patients.
Complete list of metadatas

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01950737
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, December 11, 2018 - 9:04:32 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Tuesday, March 12, 2019 - 1:07:56 PM

File

OTHMAN Selma These complete-1....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01950737, version 1

Collections

Citation

Selma Othman. Sepsis et choc septique d'origine biliaire chez les patients d'oncohématologie admis en réanimation : analyse de la mortalité et des facteurs associés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01950737⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

65