Évaluation des risques et des dysfonctionnements des armoires à pharmacie familiales

Résumé : Contexte : De nombreuses études se sont intéressées aux interactions médicamenteuses au sein du traitement chronique, aux prescriptions potentiellement inappropriées et à la polymédication mais peu ont traité le sujet des risques liés au contenu des armoires à pharmacie. Objectifs : Analyser les contre-indications potentielles entre les médicaments contenus dans l’armoire à pharmacie du patient, ses comorbidités et son traitement habituel ; évaluer la connaissance des indications et de la posologie maximale des médicaments stockés. Méthode : Une étude prospective, descriptive a été réalisée dans 75 foyers des communes de Châteauneuf-les-Martigues et Martigues. Le recrutement des patients a eu lieu dans 2 cabinets de médecine générale à l’issue des consultations, sur la période du 21 août au 30 octobre 2017. Après recueil du consentement du patient, une visite à domicile a été faite, afin de répertorier tous les médicaments présents. Les contre-indications et les erreurs concernant les indications et la posologie maximale des médicaments stockés ont été détectées grâce aux logiciels Thériaque et Vidal. Résultats : Les comorbidités et traitements habituels de 183 patients, dont la moyenne d’âge était de 61,37 ans, ont été répertoriés. La moitié des 1808 médicaments retrouvés dans les armoires étaient des médicaments listés antérieurement prescrits. L’indication était connue des patients interrogés pour 74% d’entre eux, inadaptée pour 5%, et inconnue pour 21%. La connaissance de la posologie maximale était connue pour 74% d’entre eux, au-delà de celle recommandée pour 7%, et inconnue pour 19%. En ce qui concerne les contre-indications, 126 ont été retrouvées dont la présence d’antiagrégants plaquettaires et de macrolides en lien avec un autre traitement pris par le patient (anticoagulants, anti-goutteux) et la présence d’opiacés, de benzodiazépines et de vasoconstricteurs nasaux en lien avec les comorbidités (asthme, insuffisance respiratoire, hypertension artérielle). Conclusion : Les médicaments stockés exposent potentiellement à un risque de mésusage, surdosage et de survenue d’événements indésirables. Les armoires à pharmacie représentent ainsi un enjeu économique. Il est nécessaire de renforcer l’éducation des patients sur les médicaments autorisés en automédication et ceux à ne pas conserver, en insistant sur la destruction via Cyclamed qui devrait être rendue obligatoire. Par ailleurs, une réflexion sur la vente des médicaments à l’unité serait également une solution à étudier.
Complete list of metadatas

Cited literature [66 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01953021
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, December 12, 2018 - 3:31:29 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Wednesday, March 13, 2019 - 2:25:29 PM

File

Thèse Lemarie Céline.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01953021, version 1

Collections

Citation

Céline Lemarie. Évaluation des risques et des dysfonctionnements des armoires à pharmacie familiales. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01953021⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

77