Étude descriptive du dépistage de l'anorexie mentale en médecine générale dans la métropole Aix-Marseille Provence

Résumé : Introduction : L’anorexie mentale est une maladie rare mais grave. Selon la HAS, il existerait un retard diagnostique. Les patients atteints d’anorexie mentale consultent plus leur médecin généraliste durant les 5 années précédant le diagnostic d’anorexie mentale. C’est donc au médecin généraliste de dépister le plus précocement possible l’anorexie mentale. L’objectif principal de notre étude était de décrire le dépistage de l’anorexie mentale par le médecin généraliste. L’objectif secondaire était d’évaluer les freins à ce dépistage. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude épidémiologique, observationnelle, transversale, descriptive, anonyme, via un questionnaire envoyé à 600 médecins généralistes tirés au sort parmi les 1495 identifiés. Le critère d’inclusion était le fait d’être médecin généraliste installé sur la métropole Aix-Marseille-Provence. Le critère de jugement principal était la réalité du dépistage de l’anorexie mentale, que ce soit par la mesure de l’IMC, la courbe staturo-pondérale, l’utilisation de score ou d’interrogatoires orientés. Les critères secondaires étaient la connaissance des différents outils utiles au dépistage et les freins au dépistage. Résultats : 191 médecins généralistes ont répondu au questionnaire. Les médecins généralistes interrogés étaient 59% (n=113) à ne pas pratiquer de dépistage systématique de l’anorexie mentale. Mais lorsqu’ils le faisaient, c’était en fonction du ressenti face à leur patient ou devant des signes d’alarme. Ils utilisaient majoritairement la mesure de l’IMC et le suivi de la courbe staturo-pondérale. Les freins au dépistage qui sont ressorti de l’étude étaient le déni du patient, la faible fréquence de consultation des adolescents, la méconnaissance des moyens de dépistage et de la pathologie, et le manque de temps. Conclusion : Le dépistage de l’anorexie mentale n’est pas réalisé. Ceci est dû un manque de connaissance de la pathologie et de ses moyens de dépistage. Une meilleure formation des médecins généralistes permettrait d’améliorer la précocité du diagnostic.
Complete list of metadatas

Cited literature [37 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01959897
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, December 19, 2018 - 9:37:49 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Wednesday, March 20, 2019 - 1:42:11 PM

File

THESE PHILIPPE LAROYE-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01959897, version 1

Collections

Citation

Philippe Laroye. Étude descriptive du dépistage de l'anorexie mentale en médecine générale dans la métropole Aix-Marseille Provence. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01959897⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

48