Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Lymphome B non Hodgkinien à localisation mandibulaire : à propos d’un cas clinique

Résumé : Les lymphomes primitifs de la mandibule sont rares, représentant environ 0,6 % des lymphomes non hodgkiniens extra-ganglionnaires. Nous avons reçu dans le service d'odontologie, un patient présentant des douleurs de type décharges électriques et paresthésies labio-mentonnières droites. Un scanner a mis en évidence une large plage d'ostéolyse de la mandibule droite. Une biopsie de la lésion a été réalisée, révélant un lymphome B non hodgkinien diffus à grandes cellules BCL2+ sans atteinte ganglionnaire. Un diagnostic précoce est garant d’une thérapeutique efficace mais peut se révéler très difficile à poser sur la base d’un tableau symptomatologique non spécifique aussi bien radiologiquement que cliniquement, et surtout très rarement à la suite d’une hypoesthésie isolée du V3. A travers une étude de cas comparée à une revue de la littérature, l’objectif est de pouvoir permettre au chirurgien-dentiste d’affiner le diagnostic différentiel avant biopsie, et d’adapter sa prise en charge en optimisant le geste chirurgical de façon à éviter les chirurgies inutilement invasives et mutilantes.
Complete list of metadatas

Cited literature [68 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01972361
Contributor : Frédérique Gambade <>
Submitted on : Monday, January 7, 2019 - 4:20:13 PM
Last modification on : Saturday, January 26, 2019 - 1:17:36 AM
Document(s) archivé(s) le : Monday, April 8, 2019 - 5:10:26 PM

File

Odonto_2018_Cossecq.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01972361, version 1

Collections

Citation

Céline Cossecq. Lymphome B non Hodgkinien à localisation mandibulaire : à propos d’un cas clinique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01972361⟩

Share

Metrics

Record views

59

Files downloads

22