Une approche prospective du pisé

Résumé : Ce mémoire présente une réflexion sur l’évolution de la conception architecturale et de la construction de bâtiments en pisé. Il repose sur plusieurs expériences de chantiers où les auteurs ont constaté qu’à travers une bonne connaissance de la matière en grains et des techniques de mise en œuvre du pisé il est possible de faire du pisé à partir de n’importe quelle terre prise sur le terrain d’implantation du projet. La matière terre omniprésente sur notre planète représente une alternative à la généralisation de l’utilisation des liants hydrauliques. Elle peut être considérée comme un matériau disponible partout (et sous nos pieds), mais c’est aussi un matériau local puisqu’on peut trouver différentes terres et techniques de construction. À l’échelle de la planète, il s’agit du matériau qui possède le meilleur bilan énergie grise puisqu’il peut être récolté sur site en limitant le transport, pour être mis en œuvre directement. Traditionnellement, les habitants construisaient en pisé dans les régions où la terre du sol a naturellement la bonne composition. Mais pouvons-nous construire en pisé en dehors de ces régions ? La technique du pisé doit-elle rester localisée sur les territoires où la terre est considérée comme bonne à construire ?
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02006216
Contributor : Craterre Ensag <>
Submitted on : Monday, February 4, 2019 - 2:46:35 PM
Last modification on : Wednesday, February 6, 2019 - 1:07:21 AM
Long-term archiving on : Sunday, May 5, 2019 - 3:26:23 PM

File

8545_DSA_Chansavang_et_Gasnier...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02006216, version 1

Citation

Quentin Chansavang, Hugo Gasnier. Une approche prospective du pisé. Architecture, aménagement de l'espace. 2012. ⟨dumas-02006216⟩

Share

Metrics

Record views

102

Files downloads

64