Impact de l’atteinte histologique des marges de résection après résection iléo-caecale dans la maladie de Crohn

Résumé : La résection chirurgicale n'étant pas curative dans la maladie de Crohn, la récidive postopératoire est une situation pathologique fréquente. L’identification des patients à haut risque de récidive reste décevante en pratique clinique. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact de l’atteinte des marges iléales et ou coliques sur le risque de récidive après résection iléo-caecale dans la maladie de Crohn. Nous avons réalisé une étude rétrospective au CHU d’Amiens incluant tous les patients opérés d’une résection iléo-caecale entre janvier 1982 et décembre 2016 et ayant bénéficié d’au moins une coloscopie post-opératoire. Les données démographiques, les variables cliniques, chirurgicales et histologiques étaient collectées. L’atteinte des marges était définie par la présence de lésions inflammatoires aiguës sur les marges : érosion, ulcération, infiltration du chorion riche en polynucléaires neutrophiles, abcès cryptiques ou lésions de cryptite.125 patients ont été inclus, avec une durée médiane de suivi de 8 ans [IQR, 4, 3-15,2]. La moitié (49,6 %, n=62) étaient des femmes et l’âge médian à la chirurgie était de 33 ans [24–42]. Respectivement 56 (44,8 %) et 69 (55,2 %) patients présentaient des marges atteintes et saines. Cinq ans après la chirurgie, respectivement 29 (51 %) et 23 (34 %) patients avec des marges atteintes et saines présentaient une récidive clinique (p=0,034). À la fin du suivi, respectivement 60 % (n=34) et 47 % (n=33) des patients avec des marges atteintes et saines présentaient une récidive clinique (p =0,07). Le taux d’hospitalisation liée à la MC au terme du suivi était de 37,5 % (n=21) chez les patients avec marges atteintes contre 18,8 % (n=13) chez les patients avec des marges saines (p=0,02). Quatorze patients (25 %) avec des marges atteintes étaient réopérés au terme du suivi contre cinq patients (7 %) avec des marges saines (p=0,04). L’analyse multivariée confirme que l’atteinte des marges de résection était indépendamment associée au risque de nouvelle hospitalisation (Odds Ratio (OR) : 2,5 [IC95%, 1,1-5,5], p=0,03) et à la récidive chirurgicale (OR : 4 [IC95%, 1,3-12,5], p=0,01). L’atteinte histologique des marges de résection après résection iléo-caecale pour maladie de Crohn était associée à une augmentation des risques de récidive clinique, chirurgicale et de nouvelle hospitalisation.
Complete list of metadatas

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02019859
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Thursday, February 14, 2019 - 6:09:20 PM
Last modification on : Friday, March 1, 2019 - 1:20:50 AM
Long-term archiving on : Wednesday, May 15, 2019 - 8:35:19 PM

File

Riault Clémentine. Thèse d'e...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02019859, version 1

Collections

Citation

Clémentine Riault. Impact de l’atteinte histologique des marges de résection après résection iléo-caecale dans la maladie de Crohn. Hépatologie et Gastroentérologie. 2018. ⟨dumas-02019859⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

29