Chirurgie abdomino-pelvienne chez les patients atteints de cancer âgés de 80 ans et plus : pronostic à long terme et facteurs de risque associés

Résumé : Introduction : du fait de l’évolution de la démographie, la prise en charge chirurgicale des patients âgés augmente de manière constante, notamment en oncologie. L’âge est communément retenu comme un facteur de risque de mortalité et de complications post opératoires, mais il n’est pas à lui seul, un élément limitant l’indication chirurgicale. Le vieillissement est un processus évolutif et hétérogène avec d’importantes variations inter individuelles. Dans cette population, la balance bénéfice risque en pré-opératoire reste difficile à établir. L’objectif de notre travail a été d’évaluer la mortalité à long terme ainsi que les facteurs de risque associés des patients âgés de 80 ans et plus, atteints de cancer, opérés d’une chirurgie abdomino-pelvienne majeure et admis en soins continus ou réanimation. Matériel et méthode : nous avons réalisé une étude de cohorte descriptive, rétrospective et mono centrique au sein de l’unité de soins continus et de réanimation de l’Institut Paoli Calmette à Marseille de Mars 2009 à Avril 2016. Tous les patients âgés de 80 ans et plus, atteints de cancer, opérés d’une chirurgie abdominale ou pelvienne et admis en soins continus ou réanimation ont été inclus. Résultats : sur la période, 178 patients répondaient aux critères d’inclusion et ont été analysés. L’âge médian était de 83 [81-86] ans. La chirurgie colorectale représentait 43,8% (n=78) des interventions, la chirurgie spléno-pancréatique 13,4% (n=24), la chirurgie hépatique 9,5% (n=17), la chirurgie urologique 7,3% (n=13), la chirurgie gynécologique 3,3% (n=6) et la chirurgie gastrique 3,3% (n=6). Trente-huit (21,3%) patients étaient au stade métastatique au moment de la prise en charge. La durée médiane de suivi était de 26,6 mois IC 95% [19,3-33,9]. La mortalité observée durant cette période était de 29,8% (n=53) IC 95% [23-37,1]. Les facteurs de risque associés à la mortalité en analyse univariée étaient un score ASA > 2 (p=0,004), la dénutrition pré-opératoire (p<0,001), les antécédents de troubles cognitifs (p=0,001), la chirurgie urgente (p=0,019), la mise sous amines vasopressives per opératoire (p=0,031). La chirurgie curative était associée à une meilleure survie à long terme (p<0,001). La nature du cancer, le type d’intervention chirurgicale et le caractère métastatique de la maladie n’influençaient pas la mortalité à long terme. Après analyse multivariée, cinq facteurs étaient associés au pronostic. Les antécédents de diabète (p=0,008), de trouble cognitif (p=0,008), la dénutrition pré-opératoire (p=0,007) et le soutien per procédure par vasopresseur (p=0,006) étaient associés à la mortalité à long terme. Le caractère curatif de la chirurgie était associé à une meilleure survie (p<0,001). Les facteurs que nous retrouvons associés à la mortalité ne sont pas spécifiques des patients âgés. Les critères habituels d’évaluation pré-opératoire (ASA score, PS, Score de Charlson) semblent présenter certaines limites dans l’évaluation de ces patients, qui doivent faire l’objet d’une prise en charge spécifique multidisciplinaire associant chirurgiens, anesthésistes et onco-gériatres afin de permettre une évaluation et une préparation optimale. La physiopathologie du vieillissement rend ces patients plus vulnérables au stress avec une capacité d’adaptation diminuée, une prise en charge rapprochée et une réhabilitation précoce paraissent indiquées dans cette population. Conclusion : notre étude a montré qu’avec 70 % de survie à long terme l’indication de chirurgie majeure dans un contexte néoplasique peut être envisagée chez ces patients. La nature curative du geste demeure un élément déterminant, notre travail souligne également l’importance des comorbidités et de l’évaluation pré-opératoire dans le devenir de ces patients.
Complete list of metadatas

Cited literature [60 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02043592
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2019 - 10:07:48 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 22, 2019 - 2:52:47 PM

File

THESE COMPLETE DEPEYRE FANNY 2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02043592, version 1

Collections

Citation

Fanny Depeyre. Chirurgie abdomino-pelvienne chez les patients atteints de cancer âgés de 80 ans et plus : pronostic à long terme et facteurs de risque associés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-02043592⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

72