L'intérêt de la Triplette IgM dans le diagnostic prénatal de la toxoplasmose congénitale

Résumé : La toxoplasmose congénitale (TC) est due à la contamination du fœtus par Toxoplasma gondii à la suite d’une primo-infection maternelle, le risque de contamination varie avec la date de l’infection maternelle, il croit régulièrement du début à la fin de grossesse. L’infection in utero peut être alors responsable de complications graves pour le fœtus, elle touche entre 200 et 300 nouveaux nés en France par an. Le diagnostic de TC se fait en période prénatale (amniocentèse), néonatale et postnatale Différentes études ont démontré l’intérêt du Western Blot comparé mère-enfant « bilan mère-enfant » dans le diagnostic néonatal. La présence de 3 bandes spécifiques, respectivement de 90, 95 et 100 kDa, en IgM supplémentaire chez l’enfant était pathognomonique d’une atteinte fœtale. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt de la « triplette d’IgM maternelle » retrouvée chez la mère en regard de celle de son enfant dans le diagnostic néonatal et surtout prénatal de la toxoplasmose congénitale chez 144 enfants nés de mères ayant contracté une infection toxoplasmique au cours de leur grossesse lors de la période allant de 2007 à 2017. Dans un premier temps nous avons donc réévalué la sensibilité =61,2% et la spécificité =98,30% du Western Blot comparé dans le diagnostic néonatal en prenant en compte la présence de la triplette maternelle comme marqueur de TC, la prise en compte de la triplette a permis rétrospectivement de poser le diagnostic de TC plus précocement chez 12 enfants sur les 89 de notre cohorte. En seconde partie et c’est ce qui représente l’originalité de ce travail, nous avons évalué l’utilisation de ce test (PIC) à la recherche de la triplette IgM maternelle comme un test de diagnostic biologique non invasif de TC, la triplette IgM était retrouvée précocement chez 8 patientes sur 9, dès le début de la séroconversion (avant les résultats de l’amniocentèse). Ces résultats nous encouragent à proposer que la recherche de la triplette IgM par western blot comparé de façon prospective soit faite systématiquement chez les femmes enceintes ayant contractés une infection toxoplasmique pendant la grossesse, ce qui permettra une mise en place de traitement in utero plutôt, afin de réduire la transmission et la sévérité des atteintes fœtales.
Complete list of metadatas

Cited literature [68 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02095573
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, April 10, 2019 - 3:17:28 PM
Last modification on : Wednesday, May 8, 2019 - 1:36:03 AM

File

Thèse M.MEFTAH_271118.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02095573, version 1

Collections

Citation

Mohammed Meftah. L'intérêt de la Triplette IgM dans le diagnostic prénatal de la toxoplasmose congénitale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02095573⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

19