Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la prise en charge des enfants nés grands prématurés ayant un petit poids pour l’âge gestationnel et de leur croissance à l’âge de 2 ans

Résumé : Le taux de naissance prématuré augmente chaque année dans le monde. On appelle petit poids pour l'âge gestationnel (PAG) toute naissance dont le poids est < 10e percentile. L'objectif principal de l'étude était de réaliser une évaluation de la prise en charge périnatale des nouveaux nés grands prématurés ≤ 28 SA + 6 jours ayant un PAG en les comparant aux nouveaux nés du même terme eutrophes. Secondairement, nous avons évalué la croissance du poids, de la taille, du périmètre crânien (PC) et de l'indice de masse corporelle (IMC) de ces deux populations à l'âge de 2 ans. Nous avons réalisé une étude descriptive, rétrospective mono centrique au CHU d'Amiens, analysant les caractéristiques périnatales des nouveaux nés grands prématurés ≤ 28 SA + 6 jours. Deux groupes de patients ont été analysés sur les mêmes périodes du 1er janvier 2013 au 31 août 2016 : prématurés PAG et prématurés eutrophes tous deux né à un terme ≤ 28 SA +6 jours. Secondairement, nous avons réalisé une étude anthropométrique en analysant le poids, la taille, le PC et l'IMC à l'âge de 2. Parmi les 205 nouveaux nés prématurés ≤ 28+6 SA, 142 nouveaux nés étaient eutrophes et 63 nouveaux nés correspondaient à une population de prématurés PAG. Après avoir exclus les perdus de vus et les décédés, nous avons suivi jusqu'à l'âge de 2 ans 23 prématurés PAG et 44 prématurés eutrophes. La corticothérapie anténatale a un rôle maturatif majeur et était réalisée de manière moins fréquente chez les PAG que chez les eutrophes avec respectivement 39% et 54% avec p= 0,25. La dysplasie broncho pulmonaire (DBP) était plus fréquente chez les PAG (30%) que chez les eutrophes (8%) avec respectivement 30% et 8% de DBP avec p<0,01. Les complications digestives étaient également plus fréquentes chez les PAG que dans le groupe eutrophe avec respectivement 39% et 9% d'entérocolite avec p < 0,01. Le soutien hémodynamique et l'utilisation d'amines vasoactives étaient également plus fréquente dans la population PAG que eutrophe avec respectivement 65% et 41% de soutien par amine avec p = 0,06. L'ensemble de ces résultats souligne une population PAG plus fragile et plus sensible aux complications périnatales. 43% de la population PAG a une croissance pondérale > 10e percentile à l'âge de 2 ans contre 61% de notre population de prématurés eutrophes. 61% de la population de PAG a une croissance staturale > 10e percentile à l'âge de 2 ans contre 55% de la population eutrophe. 59% des PAG à un PC à 2 ans > 10e percentile contre 64% de la population des prématurés eutrophes. La population PAG initiale conserve donc un retard de croissance à l'âge de 2 ans. Les prématurés PAG constituent une population à risque sur de nombreux points. Ils ne rattrapent pas tous leur retard de croissance par rapport aux prématurés eutrophes. En cas de rattrapage de croissance trop rapide, ils sont plus à risque de développer un syndrome métabolique. Pour autant, ce rattrapage doit être surveillé de prêt afin de traiter ces enfants par hormones de croissance à partir de l'âge de 3 ans lorsque leur taille reste inférieure au 3e percentile.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [36 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02150648
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Friday, June 7, 2019 - 12:41:32 PM
Last modification on : Sunday, October 13, 2019 - 1:14:02 AM

File

Delorme Sophie. Thèse d'exerc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02150648, version 1

Collections

Citation

Sophie Delorme. Évaluation de la prise en charge des enfants nés grands prématurés ayant un petit poids pour l’âge gestationnel et de leur croissance à l’âge de 2 ans. Pédiatrie. 2018. ⟨dumas-02150648⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

52