Impact de la maturité ovocytaire sur le taux cumulé de naissance vivante en fécondation in vitro par micro-injection (ICSI)

Résumé : Les ovocytes immatures représentent 10 à 20% minimum du nombre total des ovocytes récupérés à la ponction ovocytaire en ICSI. Seuls les ovocytes matures peuvent être micro-injectés en ICSI et potentiellement évoluer vers un embryon. L’objectif principal de l’étude a été d’évaluer l’impact de la maturité ovocytaire sur le taux cumulé de naissance vivante en ICSI et de déterminer les facteurs prédictifs de la maturité ovocytaire.
Méthodes
Il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique, menée au sein du centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rouen entre le 1er janvier 2015 et 1er mars 2017, incluant des couples en parcours d'infertilité primaire ou secondaire ayant bénéficié d'une (T1) ou de deux tentatives complètes (T1+T2) d’ICSI incluant aussi les tentatives de transferts d'embryons congelés (TEC) issus de ces tentatives d’ICSI. Au total, 188 couples ont été inclus dans cette étude ayant bénéficié de 356 cycles d’ICSI. Les caractéristiques basales cliniques et biologiques des patientes, les paramètres biologiques et les issues des tentatives d’ICSI, incluant les informations sur la stimulation de l’ovulation ont été recueillies et analysées.
Résultats
Les 356 cycles d’ICSI ont abouti à 306 cycles de transferts d’embryons frais (TEF) et 50 cycles de transferts d’embryons congelés. Le taux d’ovocytes matures est corrélé positivement au taux cumulé de naissance vivante (p=0,0063), au taux de fécondation (p<0,0001), au taux de développement embryonnaire (p=0,0222), et au taux de congélation (p=0.0012). Le taux d’ovocytes matures à la T1 ICSI est corrélé positivement au taux retrouvé lors de la T2 ICSI (p<0,0001). La dose totale de gonadotrophine reçue par la patiente au cours de la stimulation ovarienne est un facteur prédictif négatif de maturité ovocytaire (p=0,0472). Enfin, notre étude suggère qu’en dessous de 70% d’ovocytes matures, le taux cumulé de naissance vivante diminue fortement.
Conclusion
La maturité ovocytaire a un impact sur l’ensemble de la cohorte d’ovocytes ponctionnés, et par conséquence, sur les taux de fécondation, de développement embryonnaire, de congélation et sur le taux cumulé de naissance vivante. La dose totale de gonadotrophine reçue par la patiente est un facteur prédictif négatif de la maturité ovocytaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [91 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02151513
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Saturday, June 8, 2019 - 3:30:28 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:02 AM

File

Druot Mélina.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02151513, version 1

Citation

Mélina Druot. Impact de la maturité ovocytaire sur le taux cumulé de naissance vivante en fécondation in vitro par micro-injection (ICSI). Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02151513⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

58