Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude génétique de la chimiosensibilité d'un mélanome malin métastatique greffé sur souris athymiques

Résumé : Pour évaluer les retentissements génétiques de l'association fotémustine (Muphoran) - dacarbazine (Déticène) utilisée en clinique, la récidive ganglionnaire, d'un mélanome achromique a été transplantée, par voie sous cutanée, sur des souris athymiques âgées de six semaines. Le premier objectif de cette étude a été la recherche de doses uniques ou fractionnées tolérées par l'animal par voie intra-péritonéale. Dans un second temps, la chimiosensibilité de l'association (fotémustine 20 mg/kg x 2; 6 et 10 jours après la greffe - dacarbazine 20 mg/kg x 4; 14, 15, 16 et 17 jours après la greffe) a été étudiée, Au sacrifice des animaux (25 jours après la greffe) une inhibition tumorale significative (témoins poids moyen tumoral : 13,07 ± 1 g - association 8 ± 1 g – 0,001<P<0,01) voisine de celle obtenue avec la fotémustine seule (8,41 ± 1 g – 0,001<P<0,01). Ce modèle expérimental semble donc peu répondre à la dacarbazine. L'analyse cytogénétique du mélanome non traité (nombre modal : 61 chromosomes, anomalies du 1, 4, du 6 dont t(2;6), t(13;14), del(l 7)p + marqueurs) du mélanome traité à la fotémustine seule (nombre modal : 59 chromosomes - appariton de double-minutes - tendance à la polyploïdisation) et du mélanome traité par l'association (nombre modal : 59 chromosomes - quelques double-minutes - perte de l'i(8)q mais apparition de plusieurs der(12)) montre une apparente stabilité. Les expériences de biologie moléculaire effectuées sur les différents prélèvements ont montré que la fotémustine, utilisée seule (doses uniques et surtout fractionnées), pourrait favoriser, d'une façon transitoire l'amplification et/ou la surexpression du gène de chimiorésistance pléïotropique MDRl alors que le gène de la glutathion-S- transférase π ne semble pas impliqué et le gène de la topoisomérase II absent ce qui laisse supposer que des traitements comportant le VP16 seraient un échec. Les résultats rapportés dans ce travail confirme l'intérêt des greffes sur souris athymiques. Celles-ci donnent, en effet, la possibilité de mener à bien des études complémentaires, multiples, indispensables à la compréhension des modifications génétiques liées à la chimiothérapie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [90 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02153558
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Wednesday, June 12, 2019 - 12:22:14 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:56:03 AM

File

1994GRE17008_vergnaud_sabrina(...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02153558, version 1

Citation

Sabrina Vergnaud. Étude génétique de la chimiosensibilité d'un mélanome malin métastatique greffé sur souris athymiques. Sciences pharmaceutiques. 1994. ⟨dumas-02153558⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

12