Évaluation du traitement médical du ptosis par injection de toxine botulique

Résumé : Objectif : le ptosis est une pathologie aux multiples étiologies et où les seuls traitements pratiqués aujourd’hui sont chirurgicaux. Ces opérations comportent des risques, ainsi que l’incertitude du résultat post opératoire. C’est une pathologie handicapante pour les patients, autant sur le plan fonctionnel qu’esthétique. Nous présentons dans cette étude une série de patients pris en charge pour leur ptosis par des injections de toxine botulique. Matériel et méthode : il s’agit d’une étude prospective réalisée entre mai et décembre 2018 où une série de 31 paupières issue de 25 patients a été analysée. Le traitement consiste à injecter 5 UI de toxine botulique dans l’orbiculaire pré-tarsal, afin de diminuer son action. Il s‘agit d’une injection semblable à ce qui est déjà pratiqué dans le traitement du blépharospasme. Il a été évalué la variation de la Distance Interpalpébrale (DIP) et de la MRD-1 (ou Marginal Reflexe Distance 1) au cours du suivi. Résultats : 31 paupières ont été analysées : 23 de femmes et 8 d’hommes avec une moyenne d’âge de 68,5 ans. Dans 11 cas le ptosis était secondaire à une pathologie ophtalmologique, dans 9 cas sénile, dans 7 cas il s’agissait d’une asymétrie après chirurgie de ptosis, dans 2 cas secondaire à une diffusion de toxine après injection à visée esthétique dans le muscle frontal et dans 2 cas secondaire à une autre étiologie (un secondaire à une cause indéterminée et un secondaire à un AVC). La mesure de la DIP a augmenté de 1,77 mm et celle de la MRD-1 de 1,32 mm en moyenne après les injections (p<0.001). On a observé des complications dans 6 cas : 3 cas de kératite, un cas de chalazion, un cas d’hématome palpébral et un cas de majoration du ptosis, dont les évolutions ont été spontanément favorables. Conclusion : le traitement du ptosis par injection de toxine dans l’orbiculaire diminue de façon significative l’intensité de celui-ci. Il pourrait être envisagé dans certains cas bien définis, comme alternative à la chirurgie, dans le traitement du ptosis. Il consiste en une injection rapide, peu douloureuse et dont les effets indésirables, connus puisqu’ils sont identiques à ceux que l’on retrouve dans le traitement du blépharospasme, sont bénins et transitoires.
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02170058
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, July 1, 2019 - 4:28:21 PM
Last modification on : Saturday, July 6, 2019 - 1:25:17 AM

File

ESPOSITO these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02170058, version 1

Collections

Citation

Francesco Esposito-Valat. Évaluation du traitement médical du ptosis par injection de toxine botulique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02170058⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

3