Place de l'auto-rééducation dans la prise en charge de la tendinopathie achilléenne

Résumé : Introduction : la tendinopathie achilléenne est une pathologie fréquente chez les sportifs. Concernant la prise en charge de cette pathologie, le travail excentrique est recommandé avec un haut niveau de preuve. Le kinésithérapeute a un rôle central dans sa prise en charge. Différents protocoles de travail excentriques ont été établis, se basant sur des séances quotidiennes. Devant la fréquence des séances d’exercices nécessaires, des supports d’auto-rééducations se multiplient sur internet. Les objectifs de cette étude sont de décrire comment est prise en charge la tendinopathie achilléenne par les kinésithérapeutes libéraux et d’évaluer la place de l’auto-rééducation dans la prise en charge de cette pathologie. Matériel et méthode : l’investigation a été menée par un questionnaire envoyé par mail à des kinésithérapeutes libéraux Marseillais, après contact téléphonique destinés à vérifier les critères d’inclusions. Le questionnaire était réalisé par Google Form®. Les données ont été analysées via Microsoft Excel®. Résultats : sur 271 kinésithérapeutes libéraux contactés, 223 remplissaient les critères d’inclusions et 123 ont renvoyé le questionnaire. Soit un taux de réponse de 55%. Le travail excentrique est pratiqué par 78% des kinésithérapeutes. 77% des kinésithérapeutes voient leurs patients au moins deux fois par semaine au début de la prise en charge. L’auto-rééducation est conseillée par 86% d’entre eux. La majorité donne à leur patient des consignes oralement pour les guider dans la réalisation de ces exercices. 22% des kinésithérapeutes distribuent à leur patient un support papier pour les aider. Le travail excentrique et les étirements sont les exercices les plus conseillés après le glaçage qui est recommandé par 83% des kinésithérapeutes interrogés. Conclusion : cette étude originale montre une bonne prise en charge de la tendinopathie achilléenne par les kinésithérapeutes selon les recommandations. L’auto-rééducation est une préoccupation majeure pour les kinésithérapeutes dans la prise en charge de cette pathologie. Par ailleurs il y a un réel intérêt quant au développement de support d’auto-rééducation. Les kinésithérapeutes sont favorables au développement de support d’auto-rééducation version papier, ou encore vidéo, ou sur smartphone. Ces deux derniers supports semblent utiles pour améliorer la qualité de réalisation et l’observance des exercices à la maison.
Complete list of metadatas

Cited literature [47 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02172727
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, July 4, 2019 - 9:34:11 AM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 1:26:50 AM

File

THESE_PIERSON_Rose.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02172727, version 1

Collections

Citation

Rose Pierson. Place de l'auto-rééducation dans la prise en charge de la tendinopathie achilléenne. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02172727⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

5