Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Transmission de la rougeole dans une cohorte fermée entièrement vaccinée : données provenant d'une épidémie nosocomiale au sein d'une unité de pédopsychiatrie

Résumé : Introduction : Depuis 2008, la France fait face à des épidémies récurrentes de rougeole. Ces épidémies sont principalement expliquées par une couverture vaccinale insuffisante. Il a été rapporté récemment des cas groupés de rougeole dans des populations correctement vaccinées. Nous rapportons des cas groupés de rougeole nosocomiale dans une unité de pédopsychiatrie malgré une couverture vaccinale optimale de la population. Les objectifs étaient de décrire la transmission de la rougeole au sein d’une cohorte fermée correctement vaccinée et de décrire les caractéristiques cliniques de ces infections.
Matériel et Méthode : À la suite d’un cas de rougeole survenu dans une unité fermée d’hospitalisation de pédopsychiatrie, nous avons rapidement mis en place des mesures d’hygiène et de surveillance. La cohorte, constituée des patients et personnels soignants en contact avec le cas index, était suivie quotidiennement jusqu’à la fin de la période d’incubation, définie par un délai de 17 jours après contact avec le dernier patient infecté. Un cas suspect était défini par la survenue d’une fièvre associée ou non à un exanthème. Un cas secondaire était un cas suspect confirmé par une PCR rougeole positive sur prélèvement salivaire, analyse réalisée au CNR rougeole. Le statut vaccinal était vérifié à l’aide du carnet de santé et le statut sérologique à l’aide de sérologies antérieures. En cas d’absence des données, une sérologie rougeole était réalisée.
Résultats : Le cas index était une adolescente de 16 ans, non vaccinée. Le jour de son admission dans l’unité de pédopsychiatrie (J0), elle présentait une T°=38.4°C puis un exanthème (J1). La PCR rougeole était positive (génotype D8). La cohorte de cas contacts comprenait 11 patients (âge médian de 14 ans) et 16 soignants (âge médian de 39 ans). Les 11 patients hospitalisés étaient considérés comme immunisés contre la rougeole (dix avaient reçu deux injections vaccinales, et un avait un antécédent de rougeole). Parmi le personnel soignant, 14 avaient une sérologie IgG rougeole positive, un avait reçu deux injections vaccinales et un avait un antécédent de rougeole. Au cours de la surveillance, deux cas secondaires ont été suspectés puis confirmés à J14 et J16 (génotype D8). Aucune complication n’est survenue et aucun cas tertiaire n’est survenu. Le taux d’attaque dans cette cohorte était de 7,4%, et de 18,18% pour les adolescents.
Conclusion : Cette étude réalisée dans une cohorte fermée avec suivi exhaustif des cas contacts confirme la possibilité de cas secondaires de rougeole au sein d’une population correctement immunisée. Actuellement, jusqu’à 14% des cas de rougeole concernent des personnes correctement vaccinées. En effet, 5% des patients ne développent pas d’anticorps malgré deux injections vaccinales, et plus rarement des patients vont développer une rougeole malgré une immunisation post-vaccinale. Dans cette cohorte considérée comme immunisée, le taux d’attaque était nettement inférieur au taux d’attaque de 90% dans une population non immune. Les caractéristiques cliniques de ces cas vaccinés sont variables, avec des formes paucisymptomatiques chez certains rendant parfois le diagnostic de rougeole difficile. Cette étude souligne l’efficacité de la vaccination pour limiter l’apparition de complications et la transmission du virus au sein d’une population.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02320058
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Friday, October 18, 2019 - 2:17:13 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM
Long-term archiving on: : Sunday, January 19, 2020 - 2:52:32 PM

File

2019NICEM007.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02320058, version 1

Citation

Camille Brazier. Transmission de la rougeole dans une cohorte fermée entièrement vaccinée : données provenant d'une épidémie nosocomiale au sein d'une unité de pédopsychiatrie. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02320058⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

20