Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Risque thromboembolique veineux au cours de la première grossesse de 235 femmes porteuses d’un déficit en protéine S

Résumé : Le déficit en protéine S est une thrombophilie biologique rare qui entraîne une augmentation du risque thromboembolique. Chez les femmes porteuses d’un tel déficit, la grossesse est généralement considérée comme une période à risque élevé d’évènements thromboemboliques veineux (ETEV). Pourtant peu d’études ont évalué ce risque, les recommandations nationales et internationales des différentes sociétés savantes peinent donc à obtenir un consensus sur le mode de prise en charge à adopter pendant la grossesse. Nous nous sommes intéressés à l’évaluation du risque d’ETEV pendant la première grossesse pour cette population de femmes en réalisant une étude de cohorte rétrospective menée dans les services d’hémostase de l’Hôtel-Dieu et de l’hôpital Cochin à Paris. Nous avons recruté 235 femmes porteuses d’un déficit en protéine S. Trente-trois d’entre elles avaient un antécédent personnel d’ETEV avant la première grossesse. Le déficit en protéine S de type quantitatif était le plus représenté dans notre population (80,2%). Sept ETEV ont été recensés pendant la grossesse et quinze ETEV ont eu lieu dans la période du post-partum. Aucune patiente ayant eu un ETEV pendant la grossesse, n’avait de traitement préventif au moment de l’évènement. Parmi les ETEV survenus en post-partum, cinq ont eu lieu alors qu’un traitement préventif par anticoagulant avait été prescrit. Nos résultats confirment que le déficit en protéine S est un facteur de risque d’ETEV pendant la grossesse, mais il ne constituerait pas à lui seul un facteur de risque majeur, ce qui n’est pas le cas dans la période du post-partum. Ainsi la prescription d’un traitement anticoagulant préventif pendant la grossesse doit tenir compte des antécédents de la patiente ainsi que des autres facteurs de risque surajoutés. La prise en charge doit, idéalement, se discuter de façon pluridisciplinaire tout au long de la grossesse. La période du post-partum étant nettement plus à risque d’ETEV, un traitement anticoagulant préventif pendant 6 semaines devrait être systématiquement envisagé.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [280 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02327950
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Wednesday, October 23, 2019 - 9:14:07 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:02 AM
Long-term archiving on: : Friday, January 24, 2020 - 3:11:32 PM

File

Leflon_Marine.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02327950, version 1

Citation

Marine Leflon. Risque thromboembolique veineux au cours de la première grossesse de 235 femmes porteuses d’un déficit en protéine S. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02327950⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

366