Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Enquête sur les fistules gastro-thoraciques après chirurgie bariatrique

Résumé : Contexte : les fistules gastro-thoraciques (FGT) sont des complications graves, relativement peu décrites après chirurgie bariatrique et dont la prise en charge n’est pas consensuelle. Le but de cette étude était de constituer une large cohorte de cas de FGT provenant d’équipes de chirurgie viscérale et thoracique afin d’évaluer les différentes présentations cliniques et options thérapeutiques. Matériels et méthodes : étude multicentrique et rétrospective analysant les cas de FGT après chirurgie bariatrique en France de 2007 et 2018 via un questionnaire de recueil de données. Résultats : vingt-quatre patients ont été inclus après une chirurgie bariatrique initiale (21 sleeve gastrectomies et 3 bypass gastriques) pour obésité de grade 3 (IMC moyen= 42 +/- 8 kg/m²), provenant de 9 services de chirurgie : viscérale (n=5), thoracique (n=4) et d’un service de gastro-entérologie. La majorité des FGT (16/24) était des « FGT secondaires » à une fistule gastrique post-opératoire (FGPO) initiale. Le délai médian d’apparition était de 124 jours (7-760) depuis la chirurgie bariatrique avec un délai de 91 jours (4-236) depuis la FGPO pour les FGT secondaires. La majorité des patients (79%) était dénutris, justifiant d’un support nutritionnel dans la moitié des cas. Un traitement endoscopique (bronchique ou digestive) a été réalisé dans 79% des cas (en moyenne 3 procédures par patients). Un traitement chirurgical a été réalisé dans 83% (n=20) réparti en chirurgie thoracique (n=5), abdominale (n=8) et chirurgie combinée (n=7). La morbidité globale était de 42%. Le taux de succès global de la stratégie initiale a été de 58.5% (n=14/24). Le délai moyen de guérison était de 7 mois environ (209 jours [30-720]). Les patients ayant bénéficié d’une chirurgie thoracique (n=12) avant la résolution du problème au niveau abdominal ont présenté plus d’échecs de leur prise en charge initiale (n=9/12, 75%) par rapport aux patients n’ayant pas eu besoin d’un abord thoracique (n=3/12, 25%), p=0,001. Sur les 24 patients, une seule patiente est toujours en échec. Conclusion : les FGT après chirurgie bariatrique sont des fistules rares mais mettent en jeu le pronostic vital. Ces fistules complexes, révélées tardivement sont associées à une forte dénutrition justifiant en priorité d’une réhabilitation nutritionnelle. Leur prise en charge doit être pluridisciplinaire. La chirurgie thoracique est à réserver en dernier recours, une fois l’étage abdominal parfaitement cicatrisé car associée à un haut risque d’échec.
Complete list of metadatas

Cited literature [51 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02361777
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 13, 2019 - 3:25:40 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:58:56 PM

File

MARIE these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02361777, version 1

Collections

Citation

Lysa Marie. Enquête sur les fistules gastro-thoraciques après chirurgie bariatrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02361777⟩

Share

Metrics

Record views

113

Files downloads

151