Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Orbitopathies dysthyroïdiennes actives résistantes au protocole de corticothérapie intraveineuse EUGOGO : quelle place pour le Rituximab en 2018 ?

Résumé : Introduction : La prise en charge des orbitopathies dysthyroidiennes non sévère est désormais bien protocolisée. En revanche, celle des formes actives modérées à sévère est beaucoup moins consensuelle. C’est dans ce contexte que sont à l’étude différentes immunothérapies au premier rang desquelles le Rituximab.
Matériel et Méthodes : Notre critère de jugement composite principal était une inactivation du score d’activité clinique (CAS) de Mourits ou une baisse d’au moins deux points de ce CAS à 6 mois du traitement.
Résultats : Dans notre étude, l’inactivation de l’orbitopathie dysthyroidienne à 6 mois du Rituximab s’est faite dans 66 % des cas (IC 95 % [41 – 86.7]).
Discussion : Notre revue personnelle de la littérature retrouve 99 cas similaires décrits avec une inactivation de l’orbitopathie à 6 mois pour 79,8 % des patients traités. La posologie de traitement dans cette indication pourrait être réduite à une perfusion unique de 100mg permettant ainsi un maintien de l’efficacité tout en limitant les effets indésirables. La prescription et l’administration de ce traitement devant se faire au sein d’une prise en charge multidisciplinaire hospitalière.
Conclusion : L’indication actuelle du rituximab dans l’orbitopathie dysthyroidienne reste celle d’un traitement de deuxième intention. Sa place dans l’arsenal thérapeutique pourrait être grandissante en cas de résultats favorables d’un essai multicentrique sur une large cohorte randomisé contre corticothérapie. Mais sa prescription est aussi menacée par l’émergence d’autres immunothérapies telle que le Tocilizumab et le Teprotunumab.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [112 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02382185
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Wednesday, November 27, 2019 - 9:32:23 AM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:06 AM

File

2018NICEM122.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02382185, version 1

Citation

Edouard Février. Orbitopathies dysthyroïdiennes actives résistantes au protocole de corticothérapie intraveineuse EUGOGO : quelle place pour le Rituximab en 2018 ?. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02382185⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

143