L’ accompagnement ergothérapique des patients/détenus dans la reprise de l’autonomie en U.H.S.A. - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

L’ accompagnement ergothérapique des patients/détenus dans la reprise de l’autonomie en U.H.S.A.

Abstract

Introduction: The “U.H.S.A.” (specially adapted hospital units) are recent structures where there has been little occupational therapy research. Imprisonment leads to occupational deprivation among prisoners. This study aimed to investigate occupational therapy practice in the recovery of patient autonomy in “U.H.S.A.” Method: Using a clinical and qualitative method, three occupational therapists working in “U.H.S.A.” were interviewed during semi-structured discussions. Verbatim records were analysed regarding the theories of autonomy, of imprisonment and the KAWA model. Results: The interviewed occupational therapists said that the “U.H.S.A.” had a structure and a functioning different to from a standard unit. It was linked with the prison administration. Concerning the role of occupational therapy, it was a place of expression place where patients could express their emotions through different mediations. The recovery of autonomy revolved around mediation choices. Imprisonment had many consequences for the patients which are generally detrimental to them. Conclusion: Despite its specificity in autonomy, occupational therapists work on the recovery of autonomy mainly through the choice of mediations and not with ADL. continuing to interview question the professionals to achieve data saturation would be relevant. Research perspectives may focus on the collaborating of nurses and occupational therapists within the “U.H.S.A”.
Introduction : Les U.H.S.A. (unités hospitalières spécialement aménagées) sont des structures récentes où il y a eu peu de recherche en ergothérapie. L’enfermement carcéral entraîne une privation occupationnelle chez les détenus. Le but de cette étude est de questionner la pratique ergothérapique dans la reprise de l’autonomie des patients en U.H.S.A. Méthode : En utilisant une méthode clinique et qualitative, trois ergothérapeutes exerçant en U.H.S.A. ont été interrogées suivant des entretiens semi-structurés. Les verbatims ont été analysés au regard des théories de l’autonomie, de l’enfermement et du modèle KAWA. Résultats : Les ergothérapeutes interrogées disaient que l’U.H.S.A. avait une structure et un fonctionnement différent d’une unité classique en raison de la présence de l’administration pénitentiaire. Concernant le rôle de l’ergothérapie, c’était un lieu d’expression pour les patients pour qu’ils puissent exprimer leurs émotions à travers les différentes médiations. La reprise de l’autonomie est autour des choix de médiation. L’enfermement a des conséquences pour les patients qui sont généralement délétère pour eux. Conclusion : Malgré sa spécificité dans l’autonomie, les ergothérapeutes travaillent la reprise de cette dernière principalement dans le choix des médiations et non dans les AVQ. Continuer d’interroger les professionnels pour atteindre le stade de saturation des données serait pertinent. Les perspectives de recherche peuvent être autour de la collaboration entre infirmiers et ergothérapeutes au sein des U.H.S.A.
Fichier principal
Vignette du fichier
mémoire Amandine Ponganne.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02387175 , version 1 (29-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02387175 , version 1

Cite

Amandine Ponganne. L’ accompagnement ergothérapique des patients/détenus dans la reprise de l’autonomie en U.H.S.A.. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02387175⟩
353 View
1102 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More