Déterminants gériatriques associés aux variations de la pression artérielle à l’orthostatisme chez les personnes âgées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Déterminants gériatriques associés aux variations de la pression artérielle à l’orthostatisme chez les personnes âgées

Abstract

Les variations de pression artérielle à l’orthostatisme sont fréquentes chez les sujets âgés. Les conséquences en termes de morbi-mortalité cardiovasculaire ont été largement étudiées lors de l’hypotension orthostatique (hypoTO) mais sont moins connues pour l’hypertension orthostatique (hyperTO). De plus, l’association de l’hypoTO aux caractéristiques gériatriques a été précédemment évaluée mais reste controversée concernant certains paramètres tels que la fragilité, les troubles neurocognitifs, la dépendance ou la dépression. A l’inverse, le lien entre les paramètres gériatriques et l’hyperTO est mal connu et n’a été étudié que dans des populations institutionnalisées ou relativement jeune.
L’objectif de notre étude est d’évaluer l’association entre les variations de pression artérielle à l’orthostatisme et les caractéristiques gériatriques de patients âgés ambulatoires. Cette étude transversale a inclus de manière prospective l’ensemble des patients ayant bénéficié d’une évaluation gériatrique en hôpital de jour de gériatrie au CHU de Rouen. Les domaines gériatriques suivants ont été explorés : l'existence de chutes, la malnutrition, la fragilité, une perte d’autonomie, une dépendance, un syndrome dépressif et les troubles neurocognitifs. Les comorbidités cardiovasculaires et les traitements ont également été recueillis. L’hypoTO était définie par une diminution, à 1 et 3 minutes du passage à l’orthostatisme, de la pression artérielle systolique et/ou diastolique supérieure ou égale à 20 mmHg et 10 mmHg respectivement. L’hyperTO était définie par une majoration de la pression artérielle systolique supérieure ou égale à 20 mmHg.
530 patients d’âge moyen de 82,9 ± 5,1 ans ont été inclus dans notre étude. 19,6% présentaient une hypoTO et 22,3% une hyperTO. L’hypoTO était associée à des pressions artérielles plus élevées (p < 0,01). Après ajustement aux facteurs confondants tels que la pression artérielle systolique, l’âge, le sexe et le diabète, une vitesse de marche pathologique et un MMSE < 10 était associés à l’hyperTO (OR = 1,332 [1,009 – 1,758] ; p = 0,043 et OR = 1,629 [1,024 – 2,591] ; p = 0,039 respectivement), alors qu’une force de préhension pathologique était associée à l’hypoTO (OR = 1,447 [1,070 – 1,956] ; p 0,016).
En conclusion, les variations de pressions artérielles à l’orthostatisme sont fréquentes dans une population gériatrique ambulatoire. L’hypoTO et l’hyperTO sont associées à des profils gériatriques distincts suggérant que les mécanismes délétères impliqués sont différents entre ces deux situations.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rougette Kévin.pdf (2.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02388680 , version 1 (02-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02388680 , version 1

Cite

Kévin Rougette. Déterminants gériatriques associés aux variations de la pression artérielle à l’orthostatisme chez les personnes âgées. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02388680⟩
144 View
244 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More