Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le questionnaire B.I.T.E (Bulimic Investigatory Test Edinburgh) : utilisation en médecine de soins primaires dans le dépistage de l'hyperphagie boulimique et de la boulimie nerveuse chez les patients diabétiques de type 2

Résumé : Contexte : en France, en 2016, 3,3 millions de personnes prenaient un traitement médicamenteux pour leur diabète de type 2 (soit 5% de la population). D'autre part, l’OMS estime à plus de 80 % la fraction du diabète de type 2 attribuable à l’obésité et au surpoids. C'est un problème de santé mondial majeur que la communauté scientifique qualifie « d'épidémie du 21e siècle ». La prise en charge traditionnelle du patient diabétique de type 2, est axée sur l'adoption de modifications favorables du mode de vie (alimentation équilibrée, lutte contre la sédentarité, activité physique régulière). Cependant d'autres facteurs doivent être pris en compte chez ces patients, en particulier la fréquence des troubles des conduites alimentaires, dont l'hyperphagie boulimique et la boulimie nerveuse. Plusieurs études estiment que 10 à 40% des diabétiques de type 2 répondraient aux critères diagnostiques d’un TCA. L’HB serait le TCA le plus souvent observé chez ces patients, avec une prévalence variant de 2 à 25% selon les études. Le B.I.T.E est un outil de dépistage de la BN et de l'HB validé en anglais depuis 1987, relativement court et simple à utiliser, sa version française est souvent employée en clinique et lors d’études. L’objectif de cette thèse était d’évaluer la faisabilité et l’utilité du B.I.T.E auprès des médecins de soins primaires français pour dépister un TCA chez leurs patients DT2. Méthode : il s'agissait d'une étude quantitative, observationnelle et descriptive. Des questionnaires informatisés, à l'aide du logiciel Lesphinx, ont été envoyés, de manière aléatoire, à un échantillon de médecins généralistes dans 3 départements de la région PACA (Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse). Les réponses étaient recueillies par le logiciel puis analysées selon une loi Normale avec un risque alpha de 5%. Résultats : le taux de réponse au questionnaire était de 32,4%. La majorité des médecins (81%) : plutôt d'accord 56% (IC95%[46,27-65,73]) et tout à fait d'accord 25% (IC95%[16,51-33,49]) se déclarait favorable à l'utilisation du B.I.T.E lors de consultations dédiées. 70% (IC95%[61,02-78,98]) des médecins déclaraient se sentir tout à fait à l'aise d'aborder le sujet des TCA avec les patients. La majorité (une moyenne de 72%) des médecins étaient en faveur de l'utilisation de ce questionnaire en présence de patients souffrant d’obésité, de surpoids ou de diabète de type 2. En cas de B.I.T.E positif, 14% (IC95[7,20-20,80]) des médecins étaient tout à fait d'accord et 56% (IC95[46,27-65,73]) étaient plutôt d'accord avec le principe de modifier leur prise en charge médicale. Conclusion : les médecins généralistes sont favorables à l’emploi du B.I.T.E dans leur pratique quotidienne. Le diffuser à grande échelle permettrait un repérage et une prise en charge plus précoce des TCA chez les patients souffrant de diabète de type 2.
Complete list of metadatas

Cited literature [142 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02390581
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, December 3, 2019 - 10:48:54 AM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:27:19 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 4, 2020 - 3:31:48 PM

File

These TCA+DT2 V8 finale RAOUX....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02390581, version 1

Collections

Citation

Martin Raoux. Le questionnaire B.I.T.E (Bulimic Investigatory Test Edinburgh) : utilisation en médecine de soins primaires dans le dépistage de l'hyperphagie boulimique et de la boulimie nerveuse chez les patients diabétiques de type 2. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02390581⟩

Share

Metrics

Record views

102

Files downloads

583