Apport des approches top-down dans l’amélioration de l’estime de soi de l’enfant dyspraxique en ergothérapie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Apport des approches top-down dans l’amélioration de l’estime de soi de l’enfant dyspraxique en ergothérapie

Abstract

Introduction: Dyspraxia affects many children. The aim of this study was to know the contributions of top-down approaches to improve the self-esteem of dyspraxic children in occupational therapy. Indeed many dyspraxic children suffer from low self-esteem. This dissertation deals with dyspraxia, occuptional therapy and conceptual models in the first part. The second part develops the CO-OP approach, self-esteem concept and theory of needs. Method : A qualitative method was used. Four interviews were conducted with occupational therapists using a top-down approach in the care of dyspraxic children. Results : Top-down approaches show fast results, increase independence, which positively impact the self-confidence and self-esteem of dyspraxic children. Conclusion : Top-down approaches are emerging in France and their use seems relevant for dyspraxic children.
Introduction : La dyspraxie touche de nombreux enfants. L’objectif de cette étude était de connaître les apports des approches top-down pour améliorer l’estime de soi des enfants dyspraxiques en ergothérapie. En effet beaucoup d’enfants dyspraxiques souffrent d’une faible estime de soi. Ce mémoire traite de la dyspraxie, l’ergothérapie,des modèles conceptuels dans la première partie. Dans la seconde partie l’approcheCO-OP, le concept d’estime de soi et la théorie des besoins ont été développés. Méthode : Une méthode qualitative a été utilisée. Quatre entretiens ont été réalisés avec des ergothérapeutes utilisant une approche top-down dans la prise en charge des enfants dyspraxiques. Résultats : Les approches top-down montrent des résultats rapides, un gain d’autonomie, ce qui impacte positivement la confiance en soi et l’estime de soi des enfants dyspraxiques. Conclusion : Les approches top-down émergent en France et leur utilisation semble pertinente auprès des enfants dyspraxiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
SALLES Marlène.pdf (3.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02391271 , version 1 (03-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02391271 , version 1

Cite

Marlène Salles. Apport des approches top-down dans l’amélioration de l’estime de soi de l’enfant dyspraxique en ergothérapie. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02391271⟩
569 View
3842 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More