Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La vaccination antipneumococcique chez l'adulte en France : étude nationale des prescriptions et délivrances au regard des recommandations des années 2014 à 2016

Résumé : Introduction : le pneumocoque dans les IIP menace souvent le pronostic vital, notamment pour les bactériémies et les méningites à pneumocoque. Le pronostique et l’incidence augmentent dans les populations à risques d’IIP. Les recommandations vaccinales indiquent deux vaccins anti-pneumococciques (VAP): le vaccin polysaccharidique conjugué à 13 valences (VPC13) et le vaccin polysaccharidique non conjugué à 23 valences (VPP23), apportant une grande immunogénicité et un large spectre de couverture. L’objectif principal de cette étude est d’analyser au regard des recommandations officielles de 2014 à 2016 la vaccination par le VVP23 et le VCP13 en France chez les patients de 5 ans et plus à risques d’IIP. L’objectif secondaire est d’étudier de quelle manière les prescriptions sont faites, et qui sont les prescripteurs principaux. Matériel et méthode : l’étude est de type observationnelle, descriptive, transversale et rétrospective sur 3 ans, des années entières 2014, 2015 et 2016. La population cible est les personnes de 5 ans et plus à risques d’IIP selon les recommandations officielles de la France entière. Les données ont été extraites du SNDS par du personnel habilité de la CNAM Paris. Huit groupes de pathologies correspondant au mieux aux recommandations de la VAP ont été formés: A (Cancer), B (Transplanté), C (VIH), D (Cardiaque), E (Respiratoire), F (Rénale), G (Hépatique), H (Diabète) et la population générale correspondant à la population française de plus de 5 ans. Résultats : en comparent les taux de délivrances des VAP on observe une délivrance plus importante dans les groupes de population à risques que dans la population générale. En effet en 2015 chez les plus de 65 ans le taux de délivrance du VPC13+VPP23 est de 0,7% (p<0,01) dans le groupe A, 5,3% (p<0,01) en B et 8% (p<0,01) en C comparés au 0,1% dans la population générale. Concernant la délivrance du VPP23 seul en 2015 chez les plus de 65 ans on observe des taux respectivement dans les groupes D, E, F, G et H de 2,4% (p<0,01), 6,4% (p<0,01), 6,9% (p<0,01) 2,5%(p<0,01) et 1,9% (p<0,01) comparés au 0,7% dans la population générale. Discussion : nous avons finalement réalisé que les recommandations officielles sont globalement suivies dans les populations à risques d’IIP, même si on retrouve un taux de VAP général bas. On constate cependant une disparité du taux de délivrance dans les populations visées par la VAP. On observe aussi une prescription hivernale de la vaccination avec un pic en octobre et une prescription majoritairement par des médecins généralistes. Il faudrait songer à créer un e-carnet pour améliorer le suivi des vaccinations et augmenter la couverture vaccinale.
Complete list of metadatas

Cited literature [46 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02392679
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, December 4, 2019 - 10:05:58 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:47 PM
Long-term archiving on: : Thursday, March 5, 2020 - 5:48:49 PM

File

PICOU Thèse au 27 Septembre 2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02392679, version 1

Collections

Citation

Lionel Picou. La vaccination antipneumococcique chez l'adulte en France : étude nationale des prescriptions et délivrances au regard des recommandations des années 2014 à 2016. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02392679⟩

Share