La rédaction des directives anticipées en médecine générale : une démarche facilitée par l’introduction de discussions anticipées ? Opinions de patients des Alpes Maritimes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

La rédaction des directives anticipées en médecine générale : une démarche facilitée par l’introduction de discussions anticipées ? Opinions de patients des Alpes Maritimes

Abstract

Introduction : La loi Léonetti relative aux droits des malades et à la fin de vie introduit la notion des directives anticipées, elle est modifiée en 2016 suite aux propositions clés du rapport SICARD. En 2018, l’IGAS publie un rapport contrasté sur l’évaluation de l’application de la loi. Dans ce rapport, les directives anticipées doivent être considérées comme un outil s’intégrant dans un schéma plus global que sont les discussions anticipées.
L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’intérêt que portent les patients, au sein de consultations classiques de médecine générale, à la mise en place de discussions anticipées dans le but d’amener et de préparer une consultation spécifique permettant la rédaction des directives anticipées.
Méthode : Nous avons réalisé une étude qualitative à l’aide d’entretiens individuels semi-dirigés, auprès de patients de médecine générale des Alpes Maritimes.
Résultats : Le travail montre un défaut de connaissance du sujet de la part des patients mais une volonté de rédiger leurs directives anticipées pour faire respecter leur choix, préserver leurs proches et par crainte de l’acharnement thérapeutique. Le concept de discussions anticipées apparaissant alors comme le moyen d’obtenir des informations. Les participants reconnaissent qu’elles préparent et facilitent la rédaction des directives anticipées mais sans nécessité de consultation dédiée. Les freins à la discussion retrouvés sont l’âge, l’absence de maladie, ou la crainte d’une intention cachée.
Conclusion : Cette étude aura permis de constater que malgré une réticence à parler de la fin de vie, les patients accueillent le concept des discussions anticipées favorablement.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019NICEM146.pdf (1.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02394160 , version 1 (04-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02394160 , version 1

Cite

Sofia Jermouni. La rédaction des directives anticipées en médecine générale : une démarche facilitée par l’introduction de discussions anticipées ? Opinions de patients des Alpes Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02394160⟩
209 View
719 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More