Persistance aux traitements anti-ostéoporotiques chez les sujets de plus de 70 ans dans le cadre d'une filière de prise en charge de l'ostéoporose - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Persistance aux traitements anti-ostéoporotiques chez les sujets de plus de 70 ans dans le cadre d'une filière de prise en charge de l'ostéoporose

Abstract

Chez les sujets âgés les moyens mis en œuvre pour prendre en charge l’ostéoporose fracturaire sont nettement insuffisants. Chez les patients de plus de 75 ans ayant présenté une première fracture, seuls 20 à 40 % auront une prise en charge correcte de leur ostéoporose. Cette prise en charge est optimisée dans les filières ostéoporotiques ou les « Fractures Liaison Service » (FLS). Notre objectif a été de rechercher les facteurs-patient associés à une moins bonne persistance du traitement anti-ostéoporotique à 12 mois et 24 mois dans une cohorte de patients de plus de 70 ans suivis dans une filière ostéoporose dans les suites d’une fracture. Cent soixante-sept patients ont été inclus. Le taux de persistance à 12 mois était de 62 % pour les bisphosphonates oraux et de 90 % pour le dénosumab et le taux de persistance à 24 mois était de 50 % pour les bisphosphonates oraux, de 50 % pour le dénosumab et de 73 % pour les bisphosphonates intraveineux. Ainsi donc même dans la population de plus de 70 ans la prise en charge dans une FLS permet d’améliorer considérablement la persistance des anti-ostéoporotiques L’absence de fracture majeure (OR = 9,52 ; IC 95 % [2,01 – 45,45], p < 0,005) et l’âge (OR = 1,222 ; IC 95 % [1,070 – 1,396], p < 0,003) étaient reliés à une moins bonne persistance du traitement. Le retour des patients sur les raisons les ayant conduits à arrêter le traitement (peur des effets secondaires ; manque de motivation) peut nous aider à améliorer nos prescriptions d’anti-ostéoporotiques : le choix de galéniques adaptées permet de réduire les effets secondaires, de faciliter l’administration ; l’éducation du patient, en étroite collaboration avec le médecin traitant, contribue à entretenir la motivation du patient sur le long terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
WEILAND thèse.pdf (1.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02401001 , version 1 (09-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02401001 , version 1

Cite

Joris Weiland. Persistance aux traitements anti-ostéoporotiques chez les sujets de plus de 70 ans dans le cadre d'une filière de prise en charge de l'ostéoporose. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02401001⟩
59 View
290 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More