Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Observance de la prise des compléments nutritionnels oraux en service de gériatrie : une étude randomisée évaluant l'efficacité d'une stratégie de choix des produits par dégustation préalable

Résumé : Introduction : chez les sujets âgés dénutris ou à risque de dénutrition les compléments alimentaires oraux (CNO) sont prescrits quand les conseils diététiques ne sont pas suffisants pour atteindre les apports nutritionnels recommandés. Afin que cette prescription soit efficace, il faut s’assurer de son observance et cette dernière au sein des services de gériatrie reste médiocre. Pour améliorer cette observance, il est nécessaire de tenir compte des gouts et des préférences des patients. Nous avons réalisé, chez des sujets hospitalisés dans des services de gérontologie, une étude pilote, randomisée, contrôlée afin d’évaluer l’impact d’une dégustation de CNO préalable à leur prescription, sur leur consommation. Patients et méthodes : l’objectif principal de cette étude est de comparer l’effet sur la consommation de CNO de deux stratégies de prescription au sein d’une population âgée hospitalisée dans deux services de gériatrie. La première stratégie (G1) consistait à prescrire des CNO en respectant les gouts (exprimés verbalement) des patients, la deuxième (G2) à réaliser une dégustation de 6 à 8 CNO et à prescrire ceux qui avaient été préférés par les patients eux-mêmes. Nos objectifs secondaires sont d’étudier les effets d’une telle stratégie sur le statut nutritionnel de ces patients lors de leur sortie de l’hôpital et à leur domicile, 3 mois après. Résultats : 169 patients ont été randomisés (G1 n = 86 et G2 n = 83). Il n’existait pas de différence statistiquement significative entre les deux groupes en ce qui concerne l’âge moyen (G1 86± 6 ans vs G2 86.2 ± 6.2 ans), l’Indice de masse corporel (G1, 22.6 ± 4.5 vs G2, 22.5 ± 4.7 Kg/m²), la durée de séjour (G1, 13.8 ± 9.4 vs G2, 13.1 jours ± 11.8 jours), la consommation moyenne de CNO au cours de l’hospitalisation (G1 86.2% ± 17.90 vs G2 84.2% ± 19.98 p=0.766) et en ce qui concerne l’amélioration des paramètres nutritionnels cliniques et biologiques. Trois mois après la sortie d’hospitalisation, on notait une tendance à l’amélioration, en faveur de la stratégie alternative, en ce qui concerne le nombre de KCal ingérés, le poids et le Mini Nutritional Assessment. Conclusion : une stratégie de prescription de CNO basée sur une dégustation préalable ne semble pas améliorer l’observance sur le court terme dans une population de patients très âgés hospitalisés en service de gériatrie. Nous avons démontré, cependant, la faisabilité de ce type de prescription, qui semblerait avoir un effet bénéfique sur l’état nutritionnel des patients 3 mois après leur hospitalisation (tendance non significative statistiquement).
Complete list of metadatas

Cited literature [27 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02401996
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, December 10, 2019 - 11:53:44 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:48 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 11, 2020 - 4:20:36 PM

File

EISINGER thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02401996, version 1

Collections

Citation

Martin Eisinger. Observance de la prise des compléments nutritionnels oraux en service de gériatrie : une étude randomisée évaluant l'efficacité d'une stratégie de choix des produits par dégustation préalable. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02401996⟩

Share

Metrics

Record views

73

Files downloads

97