Quelles sont les raisons du non-respect des recommandations sur l'antibiothérapie dans les pathologies infectieuses fréquemment rencontrées par les médecins généralistes (rhinopharyngite, pneumopathie, otite, angine, cystite) des Bouches du Rhône et du Var - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Quelles sont les raisons du non-respect des recommandations sur l'antibiothérapie dans les pathologies infectieuses fréquemment rencontrées par les médecins généralistes (rhinopharyngite, pneumopathie, otite, angine, cystite) des Bouches du Rhône et du Var

Abstract

Introduction : l'émergence de nouvelles bactéries résistantes aux antibiotiques est un problème de santé publique mondial. Pour enrayer leurs propagation L'OMS, l'UE et la France ont créé des plans de lutte contre l'antibiorésistance. 40% des ordonnances d'antibiotiques en France restent pourtant hors recommandations (infections ORL, pneumopathie, cystite principalement). Ce mésusage est un facteur de risque d'émergence de ces "super-bactéries". Nous nous sommes donc demandés quelles sont les raisons du non-respect des recommandations sur l'antibiothérapie dans les pathologies infectieuses fréquemment rencontrées par les médecins généralistes (rhinopharyngite, pneumopathie, otite, angine, cystite) des Bouches du Rhône et du Var ? Matériel et méthode : étude qualitative par entretiens semi directifs . Retranscription des enregistrements audio mot pour mot. Analyse des données par l'auteur puis triangulation par un chercheur extérieur. Résultats : 11 médecins généralistes constituant un échantillon hétérogène interrogés.5 grands thèmes se sont dégagés de l'étude :1) Les raisons liées au patient : caractéristiques cliniques et sociales du patient, sa "fragilité", les représentations des patients sur les antibiotiques. 2) Les raisons liées au médecin : les caractéristiques du médecin, le manque de connaissances sur l'antibiothérapie et l'antibiorésistance, le manque de temps, l'incapacité "à dire non" à son patient. 3) Les raisons directement liées à la pathologie infectieuse : le site de l'infection, l'absence d'amélioration, les complications possibles. 4) Les raisons liées aux recommandations : modification trop fréquente, recommandations inadaptées à la pratique. 5) Les raisons structurelles : la gratuité des soins, la prescription permettrait d'éviter de nouvelles consultations, ne pas avoir d'interne. Discussion/Conclusion : nos résultats sont conformes aux données de la littérature actuelle. La prescription d'antibiotique est un acte d'une importance capitale et nous ne devons négliger aucune stratégie pour l'optimiser. Cette étude permet de mettre en lumière des déterminants sur lesquels nous pourrions influer pour y parvenir.
Fichier principal
Vignette du fichier
MARCOTORCHINO thèse.pdf (5.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02404027 , version 1 (11-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02404027 , version 1

Cite

Anthony Marcotorchino. Quelles sont les raisons du non-respect des recommandations sur l'antibiothérapie dans les pathologies infectieuses fréquemment rencontrées par les médecins généralistes (rhinopharyngite, pneumopathie, otite, angine, cystite) des Bouches du Rhône et du Var. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02404027⟩
101 View
122 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More