Abord de la question nutritionnelle par les médecins généralistes auprès de leurs patients lors de la consultation en cabinet de médecine ambulatoire. Étude qualitative dans la zone sud des Alpes de Haute-Provence - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Abord de la question nutritionnelle par les médecins généralistes auprès de leurs patients lors de la consultation en cabinet de médecine ambulatoire. Étude qualitative dans la zone sud des Alpes de Haute-Provence

Abstract

Introduction : alors même que les connaissances en nutrition et les liens entre alimentation et pathologies ne cessent de progresser, la prévalence des maladies qui y sont liées est en hausse continue. Le médecin généraliste, par sa position centrale dans le système de soin est un interlocuteur de choix concernant les questions nutritionnelles. Méthodologie qualitative : entretien semi-structuré individuel auprès de dix-huit médecins traitants de Haute-Provence. Analyse uni focale manuelle. Résultat : les médecins interrogés accordent de l’importance à la nutrition en santé mais l’intègrent très irrégulièrement à leur pratique. L’abord se fait essentiellement par le médecin, souvent à partir d’un motif, donc préférentiellement en prévention secondaire, tertiaire et en tant thérapeutique. La prévention primaire concerne majoritairement les enfants, femmes enceintes, personnes âgées et sportifs. Certains médecins traitent la question systématiquement. La prise en charge est essentiellement orale. Les difficultés rencontrées sont le manque de temps et de connaissance, des moyens limités, un réseau restreint, le rapport parfois difficile au patient, un environnement non facilitant. Conclusion : l’intérêt pour la nutrition et sa prise en charge semblent être très dépendants du médecin, de ses intérêts et de son parcours de vie personnel. Une valorisation de l’image de la nutrition en médecine ainsi qu’un développement de son enseignement semblent nécessaire pour une meilleure intégration en médecine générale. Ce niveau de la médecine de premier recours semble pourtant, avec quelques aménagements structurels comme des consultations dédiées de type CSO enfant, tout à fait adaptée pour aborder la question nutritionnelle. Une amélioration de l’environnement des patients est également nécessaire pour permettre les changements nécessaires en nutrition.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCHWARTZLER Travail de thèse.pdf (1.46 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02405366 , version 1 (11-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02405366 , version 1

Cite

Rémy Schwartzler. Abord de la question nutritionnelle par les médecins généralistes auprès de leurs patients lors de la consultation en cabinet de médecine ambulatoire. Étude qualitative dans la zone sud des Alpes de Haute-Provence. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02405366⟩
149 View
255 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More