Pictogrammes « Grossesse = Danger » et « Grossesse = Interdit » sur le conditionnement des boîtes de médicaments : impact chez les femmes en âge de procréer sur les risques de certains médicaments pendant la grossesse - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Pictogrammes « Grossesse = Danger » et « Grossesse = Interdit » sur le conditionnement des boîtes de médicaments : impact chez les femmes en âge de procréer sur les risques de certains médicaments pendant la grossesse

Abstract

CONTEXTE : Depuis octobre 2017, des pictogrammes grossesse « CE MÉDICAMENT + GROSSESSE = DANGER » ou « CE MÉDICAMENT + GROSSESSE = INTERDIT » sont apposés sur le conditionnement extérieur des médicaments pouvant avoir un effet tératogène ou fœtotoxique. Ces pictogrammes ont pour but de sensibiliser les patientes sur le risque de consommer certains médicaments pendant la grossesse. OBJECTIF : L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact chez les femmes en âge de procréer des pictogrammes grossesse apposés sur le conditionnement extérieur des médicaments sur la notion du risque de certains médicaments. MÉTHODES : Réalisation d’une étude transversale descriptive, d’avril à juillet 2019, par le biais d’un questionnaire en ligne, ciblant les femmes de 18 à 45 ans, enceintes ou non, se rendant chez un médecin généraliste, une sage‐femme ou en pharmacie d’officine. Le critère de jugement principal était d’évaluer la proportion de patientes ayant connaissance du pictogramme grossesse apposé sur les boîtes de médicaments. Le critère de jugement secondaire était de mesurer le pourcentage de patientes ayant répondu « Tout à fait d’accord » à l’affirmation « Ces pictogrammes dissuadent de consommer des médicaments si l’on est enceinte » . RÉSULTATS : 186 questionnaires ont été exploités, 91%(n=170) des femmes avaient connaissance de ces pictogrammes, 67% (n=125) des femmes étaient « Tout à fait d’accord » pour dire que ces pictogrammes dissuadaient de consommer le médicament. En situation de grossesse, 84% (n=154) des femmes déclaraient qu’elles prendraient avis auprès d’un professionnel de santé si un médicament avec un pictogramme leur était prescrit. CONCLUSION : Le pictogramme est connu par les femmes en âge de procréer. Sa place sur la boîte est stratégique, il remplit en majeure partie son rôle d’alerte. Cependant il ne doit pas être un mode d’information exclusif et la place des professionnels de santé dans la prévention face aux médicaments tératogènes ou fœtotoxiques reste entière et doit être renforcée.
Fichier principal
Vignette du fichier
DAVID_Amélie.pdf (3.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02409023 , version 1 (13-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02409023 , version 1

Cite

Amélie David. Pictogrammes « Grossesse = Danger » et « Grossesse = Interdit » sur le conditionnement des boîtes de médicaments : impact chez les femmes en âge de procréer sur les risques de certains médicaments pendant la grossesse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02409023⟩
155 View
140 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More