Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la durée des prescriptions antibiotiques : enquête auprès des médecins généralistes de la région Corse

Résumé : Introduction : en France, malgré la mise en place des plans quinquennaux visant à améliorer la qualité des prescriptions antibiotiques, les résultats sont médiocres avec une augmentation du phénomène d’antibiorésistance. L’optimisation de la prescription dépend du choix de la molécule, mais aussi de la durée de traitement. Objectif : l’objectif de cette étude était d’évaluer les habitudes en termes de durées, des prescriptions antibiotiques des médecins généralistes, pour les infections bactériennes les plus courantes observées quotidiennement en cabinet de médecine. Méthodes : une enquête de pratiques quantitative comparant les durées de traitement antibiotique pour les infections communautaires les plus courantes rapportées par les médecins généralistes, aux durées préconisées dans un article publié par la SPILF, a été réalisée entre le 15 Juillet et le 30 Octobre 2017. Les 290 médecins généralistes répertoriés exerçant en Corse ont été contactés par mail ; un questionnaire comportant des données générales concernant le prescripteur, et des situations cliniques usuelles appelant la prescription d’un antibiotique a été transmis dans ce mail. Pour chaque item, des fourchettes de durées de traitement étaient proposées. Une variable delta correspondant à l’écart entre la durée de traitement réellement prescrite par les médecins ayant répondu au questionnaire, et la durée de traitement proposée dans le référentiel de la SPILF a été définie ; pour chaque situation et chaque prescripteur, les durées de prescriptions supérieures à la valeur de delta ont été calculées et exprimées en pourcentages. Résultats : parmi les 290 médecins interrogés, 62 (21,4%) ont répondu au questionnaire. La majorité était représentée par des hommes (77,4%), et exerçait en milieu rural (56,5%). Les situations cliniques pour lesquelles les durées de traitement étaient le plus allongées par les répondants par rapport aux durées préconisées dans le référentiel de la SPILF étaient : l’exacerbation de BPCO (40%), la pneumopathie aigüe communautaire (71%), la pyélonéphrite aigüe si elle est traitée par C3G ou fluoroquinolone (45%), l’érysipèle (80%), la sinusite aigüe maxillaire (22%), la cystite aigüe (20%), la morsure (20%). Conclusion : des communications ciblées à destination des médecins doivent être encore proposées pour améliorer leurs prescriptions antibiotiques concernant la molécule prescrite, mais aussi la durée de traitement, souvent encore trop longue.
Complete list of metadatas

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02413055
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 16, 2019 - 9:41:03 AM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:47:12 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 17, 2020 - 2:02:30 PM

File

THESE COMPLETE COSTA.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02413055, version 1

Collections

Citation

Cécilia Costa. Évaluation de la durée des prescriptions antibiotiques : enquête auprès des médecins généralistes de la région Corse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02413055⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

59