Les plantes médicinales utilisées par les descendants d’engagés indiens en Guadeloupe : étude bibliographique et enquête de terrain - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Medicinal plants used by descendants of indian indentured labourers in Guadeloupe: bibliographic study and field survey

Les plantes médicinales utilisées par les descendants d’engagés indiens en Guadeloupe : étude bibliographique et enquête de terrain

Abstract

Guadeloupe is a french Caribbean island. Its exceptional flora count more than 3 000 plant species of which about 625 medicinal herbs are known. The island owes this diversity to its tropical climate and it History. Indeed, over the centuries, people from different continents (America, Europe, Africa, Asia) occupied the island and introduced plants. This meeting of cultures gave birth to a traditional Creole medicine. The last major migratory move towards Guadeloupe, took place after the abolition of slavery, in 1848. Thus, between 1854 and 1889, about 40 000 Indians coolies arrived. They took away a multi-millennial civilization centered around spirituality, cooking, and traditional medecine. The purpose of this thesis is to question the contribution and the relationship of Indians to medicinal plants in Guadeloupe. Through a bibliographic search and an ethnobotanical field survey conducted in Guadeloupe with 20 people (2018-2019), we will first try to understand the nature of the input that is likely to have been imported. Thereafter, knowledge and therapeutic uses will be listed and analyzed. We will focus on the pharmacological interest of this contribution and a final part will be devoted to the possibilities of valorization of this heritage in the legislative framework, in particular by the application of Ayurvedic phytotherapy to Creole plants.
La Guadeloupe est une région française d’Outre-Mer située dans la mer des Caraïbes. Elle bénéficie d’une flore exceptionnelle de plus de 3 000 espèces végétales dont environ 625 plantes médicinales. L’île doit cette diversité à son climat tropical et à son histoire. En effet, au fil des siècles, des peuples issus de plusieurs continents (Amérique, Europe, Afrique, Asie) ont occupé l’île et y ont introduit des plantes. Les savoirs médicinaux ancestraux de ces différents peuples ont convergé pour donner naissance à une médecine traditionnelle créole. Le dernier mouvement migratoire majeur vers la Guadeloupe a eu lieu après l’abolition de l’esclavage en 1848. Entre 1854 et 1889, environ 40 000 indiens sont arrivés en tant que travailleurs engagés, on les appelait les coolies. Ils ont apporté une civilisation plurimillénaire centrée autour de la spiritualité, de la cuisine et de la médecine traditionnelle. L’objectif de cette thèse est de s’interroger sur l’apport et le rapport de la diaspora indienne aux plantes médicinales en Guadeloupe. A travers une recherche bibliographique et une enquête ethnobotanique de terrain menée en Guadeloupe auprès de 20 personnes (2018-2019), nous explorerons les influences médicinales des indiens avant leur départ du continent asiatique. Ensuite, nous listerons et analyserons les savoirs et usages thérapeutiques. Enfin, nous aborderons l’intérêt pharmacologique et les possibilités de valorisation de cet héritage dans le cadre législatif, notamment par l’application de la phytothérapie ayurvédique aux plantes créoles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Jiounandan.pdf (18.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02417837 , version 1 (18-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02417837 , version 1

Cite

Lindy Lydie Jiounandan. Les plantes médicinales utilisées par les descendants d’engagés indiens en Guadeloupe : étude bibliographique et enquête de terrain. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02417837⟩
854 View
2111 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More