Évaluation de la quantification des hyper et hypo signaux en irm 3d ute comme marqueurs de la sévérité de l'atteinte pulmonaire dans la mucoviscidose - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Evaluation of high intensity and low intensity signal volumes at 3d ute mri as surrogate markers of pulmonary disease severity in cystic fibrosis

Évaluation de la quantification des hyper et hypo signaux en irm 3d ute comme marqueurs de la sévérité de l'atteinte pulmonaire dans la mucoviscidose

Abstract

Objectives. This study aimed to assess automated MRI (magnetic resonance imaging) quantification of HSV (high-signal intensity volume) and LSV (low-signal intensity volume) as a surrogate outcome for « plus-pathology » and « minus-pathology » as markers of disease severity in CF (cystic fibrosis) patients using a 3D UTE (3-dimension ultra-short echo time) sequence, as compared to CT quantification of HAV (high-attenuation volume) and LAV (low-attenuation volume). Material and methods. Thirty consecutive CF patients underwent CT (computed tomography), MRI and PFT (pulmonary function tests) on the same day and had a follow up MRI and PFT one year later. Visual scores (Helbich-Bhalla) and quantitative scores were evaluated for both CT and MRI. Intraclass correlation coefficients (ICC) were used to assess reproducibility. Spearman test was used for univariate correlations. Results. %LSV showed a good significant correlation with %LAV (r=0.61; p<0.001) and %HSV showed moderate correlation with %HAV (r=0.59; p<0.001). Significant correlations were found between quantitative MRI parameters (%LSV and %HSV) and FEV1% (r= -0.45; p=0.01 and r= -0.40; p=0.02 respectively). Changes of FEV1% overtime showed significant correlation with changes in %HSV (r= -0.45; p=0.02) but not with changes in %LSV (r= -0.07; p=0.69). Almost perfect inter-observer and intra-observer reproducibility were found for %HSV and %LSV (ICC ⩾0,97). Conclusion. Automated evaluation of %LSV and %HSV allow to reliably assess the disease severity in CF without any radiation and may allow a distinct quantification of those alterations related to destructive processes and productive processes secondary to chronic airway inflammation.
Objectifs. Notre étude avait pour but d’évaluer la quantification automatique à l’IRM (imagerie par résonance magnétique) du volume des hyper signaux (HSV) et des hypo signaux (LSV) pulmonaires en substitution de la « plus-pathology » et de la « minus-pathology », comme marqueurs de la sévérité de la mucoviscidose en utilisant une séquence 3D UTE (temps d’écho ultra court en 3 dimensions), en comparaison à la quantification tomodensitométrique des hyperdensités (HAV) et hypodensités (LAV). Matériels et Méthodes. Trente patients consécutifs atteints de mucoviscidose ont bénéficié d’une TDM (tomodensitométrie), d’une IRM et d’EFR (épreuves fonctionnelles respiratoires) le même jour ainsi que d’une IRM et d’EFR de contrôle un an plus tard. Les scores visuels (Helbich-Bhalla) et quantitatifs ont été évalués pour la TDM et l’IRM. La reproductibilité a été évaluée avec le coefficient de corrélation intraclasse (CCI). Le test de Spearman a été utilisé pour l’évaluation des corrélations univariées. Résultats. Le %LSV a montré une bonne corrélation avec le %LAV (r=0,61 ; p<0,001) et le %HSV a montré une corrélation modérée avec le %HAV (r=0,59 ; p<0,001). Des corrélations statistiquement significatives ont été retrouvées entre les paramètres IRM quantitatifs (%LSV et %HSV) et le %VEMS (volume expiratoire maximal en une seconde), (r= -0,45; p=0,01 et r= -0,40; p=0,02 respectivement). Les modifications du VEMS à un an ont également corrélé de manière significative avec les modifications du %HSV (r=-0,45 ; p=0,02) mais pas avec les modifications du %LSV (r=-0,07 ; p=0,69). Des reproductibilités intra observateur et inter observateur presque parfaites ont été obtenues pour le %HSV et le %LSV (CCI⩾ 0,97). Conclusion. Les quantifications automatiques en IRM 3D UTE des hypo signaux et des hyper signaux permettent d’évaluer de manière fiable la sévérité de la maladie chez des patients atteints de mucoviscidose sans aucune irradiation et peuvent aider à objectiver ces altérations liées aux processus destructifs et productifs secondaires à l’inflammation chronique des voies aériennes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_LEUNG_YAN_CHEONG.pdf (2.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02433789 , version 1 (09-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02433789 , version 1

Cite

Cédric Leung Yan Cheong. Évaluation de la quantification des hyper et hypo signaux en irm 3d ute comme marqueurs de la sévérité de l'atteinte pulmonaire dans la mucoviscidose. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02433789⟩
63 View
238 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More